L'analyste crédit, un métier tremplin

Interview de Laura Brosseau, Arbitre Senior chez Atradius France - l'Agefi Hebdo, Janvier 2016

Sortie de l’ombre, la profession est désormais plus séduisante. Avec, à la clé, dessalaires revalorisés et des carrières dynamiques.

 


Les analystes crédit accèdent souvent et rapidement à des responsabilités.


Laura Brosseau, 31 ans, a rejoint l’assureur-crédit Atradius en 2010. D’abord arbitre junior, elle pouvait se positionner sur des demandes d’encours allant jusqu’à 50.000 euros par acheteur, c’est-à-dire par entreprise faisant l’objet d’une couverture.
Après avoir ensuite été promue arbitre confirmée, puis senior, elle a désormais la latitude de prendre des décisions de limite de crédit allant jusqu’à 2,5 millions d’euros par acheteur. Elle souhaite continuer sur sa lancée.
« Chez Atradius, il existe une vraie perspective de progression, avec la possibilité à terme d’occuper un poste d’encadrement », souligne-t-elle.

 

Découvrez l'intégralité de l'article en téléchargeant le document en bas de page.

Documents associés

Contenu associé

L'assurance-crédit fait le dos rond

Interview d'Yves Poinsot, Directeur Général d'Atradius France - l'Agefi Hebdo, Janvier 2016

"Pas de reprise pour les entreprises"

Tribune de Yves Poinsot, Directeur Général d'Atradius France - Les Echos, Octobre 2015

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.