Baromètre Pratiques de Paiement Europe de l'Est 2018

Communiqué de presse

Le risque crédit augmente en corrélation avec le ralentissement de la croissance du PIB.

25% des entreprises interrogées dans la région prévoient une augmentation du DSO au cours des 12 prochains mois.  

L'Europe de l'Est devrait connaître une croissance soutenue de 3% cette année, principalement grâce à la vigueur de la demande domestique. Toutefois, cette forte dynamique devrait s’établir à 2,5% en 2019, en corrélation avec le ralentissement de la croissance régionale du PIB et des exportations de la zone Euro. Cela devrait peser sur les liquidités commerciales de l'Europe de l'Est, ce qui pourrait entraîner une augmentation du risque de crédit.

 

L’édition de septembre 2018 du Baromètre des Pratiques de Paiement d'Atradius pour l’Europe de l'Est, basée sur les réponses de plus de 1 400 fournisseurs nationaux et exportateurs en Bulgarie, République Tchèque, Hongrie, Pologne, Roumanie, Slovaquie et Turquie, révèle que 25% des personnes interrogées d'Europe de l'Est s'attendent à ce que leur DSO (délai de paiement) augmente au cours des 12 prochains mois (contre 13% des personnes interrogées qui s'attendent à une baisse sur la même période). Un DSO plus long peut avoir un impact négatif sur la position des liquidités commerciales, augmentant ainsi le risque de crédit BtoB. Les plus inquiets à ce sujet sont les personnes interrogées en Turquie (43 %) et en Roumanie (30 %).

 

Les retards de paiement dus à la disponibilité insuffisante de trésorerie par les clients BtoB domestiques en Europe de l'Est ont sensiblement augmenté (68,8% des personnes interrogées ont indiqué cette augmentation, contre 58,4% l'an dernier). Près de 31% des personnes interrogées ont déclaré que les clients BtoB nationaux payaient leurs factures en retard car ils utilisaient les factures impayées comme forme de financement. En outre, les créances BtoB nationales ont été déclarées irrécouvrables le plus souvent en raison de la faillite du client ou de la disparition de la société (64,2% des sondés, contre 55,8% l’an dernier). Toutefois, de nombreuses personnes interrogées d’Europe de l’Est ayant facturé par email, ont constaté une amélioration de la rapidité de paiement. Près de 66 % des sondés ont facturé leurs clients BtoB en ligne au cours de la dernière année.


Le Baromètre des pratiques de paiement Atradius pour l'Europe de l'Est présente également les opinions des entreprises sur les principaux risques pour la croissance économique mondiale au cours des six prochains mois. La croissance économique mondiale continue de se renforcer et devrait augmenter de 3,2% en 2018. Dans le même temps, les risques pesant sur les perspectives ont cru avec le protectionnisme américain, la politique de la Fed américaine, l'atterrissage brutal de la Chine et les risques géopolitiques qui augmentent de manière significative. Le risque que le protectionnisme dégénère en guerre commerciale au cours des six prochains mois a suscité la plus grande inquiétude parmi les personnes interrogées (37,7%). C'est en Turquie que l'inquiétude est la plus importante (53,1% des sondés).

 

L'année 2018 s'annonce comme une nouvelle année de forte croissance, la croissance du PIB mondial atteignant 3,2%, son plus haut niveau depuis 2011. Toutefois, les perspectives de croissance économique à long terme se détériorent pour les économies d’Europe de l’Est axées sur l’exportation, qui sont étroitement liées aux chaînes d’approvisionnement européennes.

Un ralentissement de l'économie mondiale pourrait révéler certains problèmes structurels, propres aux économies d'Europe de l'Est, qui pèseraient sur leur croissance. Cela pourrait entraîner une augmentation du risque de crédit commercial. Dans ce contexte, il est essentiel de porter une attention particulière au comportement de paiement des acheteurs et de limiter les risques de défaut de paiement grâce à la protection de l’assurance-crédit. Cela peut permettre aux entreprises exportant vers l’Europe de l’Est d’accroître leurs opportunités de croissance, d’améliorer leur trésorerie et de protéger leur rentabilité.

Yves Poinsot
Directeur Général d'Atradius France

 

Le rapport complet de l’édition de Septembre 2018 du Baromètre des pratiques de paiement Atradius pour L'Europe de l'Est peut être téléchargé à partir du site internet d'Atradius : https://atradius.fr/publications/  

 

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.