Baromètre des Pratiques de Paiement - Europe de l'Est 2015

Baromètre des Pratiques de Paiement

  • ,
  • Hungary,
  • General economic

01 avr. 2015

Découvrez le dernier Baromètre des Pratiques de Paiement Europe de l'Est.

Principales conclusions de l'étude

2015 sera une année difficile pour l’Europe de l’Est.

La croissance économique de la région devrait diminuer de 0.3 %, principalement en raison des difficultés économiques importantes prévues en Russie et en Ukraine et de la croissance qui restera faible dans la Zone Euro. Cela explique pourquoi, pour 22% des entreprises interrogées, le maintien d'un niveau d'activité suffisant pour maintenir leur rentabilité est considéré comme le principal défi à relever en 2015. Ce pourcentage est particulièrement élevé en République tchèque (36 %) et en Pologne (25 %). Cet avis contraste avec les résultats en Europe occidentale, où la maîtrise des coûts et des délais de paiement, sont mentionnés comme les plus grands défis à relever en 2015 pour maintenir la rentabilité de leur entreprise (24.1 % des personnes interrogées).

 

 

Principaux résultats

  • Les factures B2B domestiques ont plus de chances d'être payées en retard que les factures étrangères selon les personnes interrogées : 41.2 % de la valeur totale des factures B2B domestiques restent ainsi impayées à leur date d'échéance, (soit légèrement plus que la moyenne de 40.2 % en Europe occidentale) contre 34,2% pour les factures étrangères (35,2% en moyenne en Europ occidentale).
  • Les entreprises interrogées indiquent à presque 60 % que leurs retards de paiement sur le marché domestique sont dus principalement à un manque de trésorerie de leurs clients (contre 51,4% en Europe occidentale.
Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.