Market Monitor - Chimie - Turquie 2016

Market Monitor

  • Turkey
  • Chemicals/Pharma

21 juil. 2016

Le nombre des retards de paiement était élevé à la fin de l'année 2015, coïncidant avec la sortie du marché des acteurs les plus faibles sur le plan financier. Les faillites devraient se stabiliser.

  • La croissance du secteur de la chimie turc s’est stabilisée en 2015, tandis qu’un regain de volatilité politique (deux élections législatives en juin et en novembre 2015) a affecté la demande intérieure. En 2016, les ventes et la production de produits chimiques devraient encore progresser, stimulées par la demande croissante des principales industries acheteuses comme la construction et le textile.
  • Étant donné que le secteur de la chimie turc est principalement orienté vers le marché intérieur et dépendant des importations, les marges bénéficiaires des entreprises ont été affectées de manière négative par le regain de volatilité du taux de change au cours des douze derniers mois. La stabilité prévue de la livre turque par rapport à l’euro et au dollar américain devrait permettre aux marges bénéficiaires de rebondir en 2016. La baisse des cours du pétrole a également eu un effet positif sur la performance du secteur.
  • L’entrée d’acteurs internationaux étrangers sur le marché turc (en particulier dans les segments des peintures et des produits pharmaceutiques) a intensifié la concurrence pour les acteurs locaux, malgré des réglementations favorables aux sociétés nationales dans certains segments.
  • L’endettement global des entreprises est moyen dans ce secteur, mais s’est accentué récemment pour certaines entreprises, en raison de la dépréciation de la livre. Cela dit, les banques sont généralement disposées à accorder des prêts au secteur.
  • Le délai de paiement moyen dans le secteur turc de la chimie est de 150 jours en moyenne. Le nombre des retards de paiement et des faillites était élevé à la fin de l’année 2015, coïncidant avec la sortie du marché des acteurs les plus faibles sur le plan financier. Les faillites devraient se stabiliser en 2016.
  • En raison de la situation économique et politique actuellement plus volatile en Turquie, de l’augmentation des faillites et de la détérioration des pratiques de paiement constatée à la fin de l’année dernière, notre politique de couverture concernant le secteur de la chimie est actuellement plus restrictive, en particulier si les acheteurs ne font pas partie d’un grand groupe.

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.