Market Monitor Chimie Inde 2018

Market Monitor

  • India
  • Chemicals/Pharma

19 juil. 2018

La croissance du marché indien des produits pharmaceutiques et des soins de santé est soutenue par de solides perspectives économiques et la hausse des dépenses privées et publiques en soins de santé.

  • Déclin des marges de rentabilité de l’industrie pharmaceutique
  • Délais de paiement: 60 à 180 jours en moyenne
  • Les conditions de prêt restent favorables

India chemicals 2018 pic1

En Inde, le secteur de la chimie devrait enregistrer une croissance en valeur ajoutée de 6,8% en 2018, après une augmentation de 4,9% en 2017. Les acteurs de la pétrochimie continuent à bénéficier, pour le moment, des prix modérés du pétrole, ce qui contribue à améliorer leurs marges. Les perspectives du segment des produits agrochimiques et des engrais sont stables; cette prévision s’appuie sur l’annonce d’une saison de mousson «régulière » et d’initiatives gouvernementales. Les produits chimiques de spécialité restent un segment à croissance rapide, grâce à la modération des prix de l’or noir et d’une forte demande, tant domestique qu’à l’exportation.

 

 

 

 

India chemicals 2018 pic2

 

 

 

 

La croissance du marché indien des produits pharmaceutiques et des soins de santé est soutenue par de solides perspectives économiques et la hausse des dépenses privées et publiques en soins de santé. Toutefois, le secteur devrait enregistrer une croissance à un chiffre seulement de ses revenus, en raison du remplacement progressif des médicaments brevetés par des médicaments génériques aux États-Unis et en Europe et d’une plus forte concurrence sur le marché domestique. Les génériques de marque représentent environ 70-80% du marché indien de détail des médicaments, qui est caractérisé par la faiblesse des prix due à une intense concurrence. Celle-ci devrait encore se renforcer dans la perspective de l’utilisation croissante des médicaments génériques et du déclin du taux d’approbation de nouveaux produits.

Tandis que de nombreux laboratoires pharmaceutiques procèdent à des opérations d’acquisition afin de résister aux turbulences réglementaires et concurrentielles, l’augmentation des coûts de R&D, le plafonnement des prix de 375 médicaments par la National Pharmaceutical Pricing Authority (le régulateur indien), et la pression sur les prix des marchés américain et européen ont entraîné une baisse de la rentabilité en 2017 et début 2018; et cette tendance devrait se poursuivre au cours des mois à venir.

 

 

India chemicals 2018 pic3

 

 

En moyenne, les délais de paiement dans le secteur indien de la chimie/ pharmacie varient de 60 à 180 jours, en fonction de la position de l’entreprise dans la chaîne de valeur, de son pouvoir de négociation, de sa politique de crédit et de sa localisation géographique. Ainsi, les laboratoires pharmaceutiques fournissant des médicaments génériques doivent accorder des délais très longs, parce que la concurrence est forte dans ce segment; en revanche, les délais accordés par les entreprises chimiques, qui doivent acheter des matières premières, sont beaucoup plus courts.

Les taux de retards de paiement et de faillites sont assez faibles et ne devraient connaître aucune hausse significative en 2018. Malgré leur moindre rentabilité, la plupart des entreprises pharmaceutiques affichent une position financière satisfaisante, avec une structure capitalistique solide et de robustes mesures de protection contre l’endettement. Les conditions d’octroi de crédit restent souples et de nombreuses sociétés ont pu obtenir des prêts bancaires pour financer leurs dépenses en capital et leurs opérations d’acquisition par endettement.

Du fait de cette solidité financière générale, notre politique de couverture du secteur pharmaceutique indien est généralement ouverte, même si les mesures de plafonnement des prix, entre autres, ont un effet négatif sur les marges de rentabilité. Les entreprises du segment des médicaments en vente libre qui possèdent des marques fortes sont bien placées pour surmonter les difficultés du marché.

 

 

India chemicals 2018 pic4

 

 

Ceci dit, en général notre politique de couverture du secteur de la chimie est neutre seulement à l’égard de tous les principaux sous-secteurs (chimie de base, pétrochimie, agrochimie et engrais), malgré les perspectives de croissance positives. Les fabricants et les négociants du segment de la pétrochimie qui ont d’importants stocks de matières premières pourraient être négativement impactés par un changement brusque des prix du pétrole. La forte concurrence et la pression sur les prix dans un environnement de marché très strictement réglementé pèsent sur le sous-secteur de la chimie de base. Dans le segment de l’agrochimie et des engrais, les performances dépendent fortement des répercussions de la mousson et du montant des subventions du gouvernement; les entreprises de ce segment sont caractérisées par des stocks élevés et d’importants besoins en fonds de roulement.

 

 

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.