Market Monitor Machines Pologne 2017

Market Monitor

  • Poland
  • Machines/Engineering

31 oct. 2017

Un bond des investissements devrait favoriser le secteur polonais des machines, dont certains sous-secteurs ont beaucoup souffert au cours des deux dernières années.

  • Le PIB polonais devrait afficher une croissance de plus de 3% en 2017 et 2018, soutenu par la robuste demande des consommateurs, l’augmentation des investissements des entreprises et la hausse des investissements, notamment des investissements liés aux financements de l’UE. Ce bond des investissements devrait favoriser le secteur polonais des machines, dont certains sous-secteurs ont beaucoup souffert au cours des deux dernières années.
  • Le segment des engins miniers a été affecté par le ralentissement de l’industrie charbonnière polonaise qui se traduit, depuis 2012, par une nette diminution des investissements (ceux-ci ayant même enregistré une chute brutale de 45% en 2015). En outre, les délais moyens de paiement et les retards de paiement des sociétés liées au secteur minier ont augmenté. Par conséquent, de nombreuses entreprises fabriquant des engins miniers ont vu leurs résultats financiers se dégrader et leur trésorerie s’assécher, d’où une augmentation des faillites en 2015 et 2016. Toutefois, la récente augmentation des prix du charbon s’est accompagnée d’une amélioration du comportement de paiement des entreprises minières, tandis que les grands producteurs d’engins miniers ont pu accroître leurs exportations afin de compenser la chute des ventes domestiques.
  • Ces dernières années, les subventions de l’UE ont fait grimper la demande de machines agricoles. Mais en raison de problèmes politiques affectant depuis fin 2015 le paiement des subventions de l’UE aux agriculteurs, de nombreuses exploitations agricoles ont reporté leurs achats de machines agricoles (tracteurs, remorques), ce qui a conduit à une forte baisse des ventes de machines en 2015 et 2016. En outre, cela s’est traduit par un gonflement des stocks et un nombre croissant de notifications de non-paiement dans ce segment. Si cette léthargie de la demande devait persister, certains distributeurs de machines agricoles pourraient connaître de graves difficultés.
  • Vu la détérioration des résultats et des marges, ainsi que l’accroissement des retards de paiement et des faillites, notre politique de couverture reste restrictive pour le secteur des machines, surtout à l’égard des entreprises liées aux mines et à l’agriculture. Nous sommes aussi particulièrement attentifs aux entreprises axées sur l’exportation qui dépendent des ventes à la Russie, car la demande de ce pays reste faible et les autorités russes, dans le contexte des marchés publics, ont tendance à préférer les biens fabriqués en Russie. Il reste à voir dans quelle mesure le secteur polonais des machines bénéficiera de la croissance prévue et de l’augmentation des investissements dans les années à venir.

 

 

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.