Market Monitor Métallurgie République Tchèque 2018

Market Monitor

  • Czech Republic
  • Metals,
  • Steel

27 nov. 2018

Le principal risque qui pourrait menacer le secteur serait une baisse des commandes des grands acheteurs, du secteur automobile en particulier.

 

 

czech rep steel 2018 pic1

 

 

 

  • Tirée par la forte demande des secteurs de l’automobile, de l’ingénierie et de la construction, la demande domestique d’acier et de métaux est actuellement très forte. Les marges bénéficiaires des entreprises sidérurgiques et métallurgiques se sont améliorées au premier semestre 2018 grâce à la stabilité des prix de vente et à la hausse générale des prix amorcée en 2016. Les marges devraient rester stables dans les six prochains mois.
  • En moyenne, les délais de paiement dans le secteur tchèque de la sidérurgie/métallurgie s’étendent de 60 à 90 jours. L’historique de paiement a été bon au cours des deux dernières années, et les retards de paiement et les faillites ne devraient pas augmenter dans les prochains mois. Le taux de faillites est faible dans cette industrie par comparaison avec les autres secteurs de l’économie.
  • Notre politique de couverture est généralement neutre pour le segment de la sidérurgie, car en 2017 la production locale d’acier a diminué de 14% en glissement annuel à cause des travaux de reconstruction et de modernisation des aciéries domestiques; en outre, la sidérurgie locale est confrontée à des surcapacités et à la concurrence des produits moins chers en provenance d’Asie. Cela étant, notre politique de couverture est ouverte à l’égard des sous-secteurs de la métallurgie et de la transformation des métaux. Les deux segments bénéficient actuellement d’une évolution favorable des prix, de la stabilité des marges, de carnets de commandes bien garnis et d’un accès satisfaisant au financement externe.
  • Le principal risque qui pourrait menacer le secteur serait une baisse des commandes des grands acheteurs, du secteur automobile en particulier. Les entreprises sidérurgiques et métallurgiques semblent être en mesure de gérer la volatilité des prix de vente. Le secteur de la sidérurgie/ métallurgie tchèque est fortement axé sur l’exportation, avec l’UE comme principale destination. Seule une part d’à peine 3% des exportations du secteur étant destinée au marché américain, l’impact des droits d’entrée américains est donc assez faible.

 

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.