Rapport Pays Panama 2018

Rapport pays

  • Panama
  • Agriculture,
  • Automotive/Transport,

16 janv. 2018

L’économie du Panama est petite, très ouverte, hautement diversifiée, complètement dollarisée et très compétitive selon les normes régionales. Cependant, le pays doit relever de nombreux défis.

Key indicators Panama 2018
Panamanian industries performance forecast 2018

 

 

Situation politique

Chef de l'Etat : Président Juan Carlos Varela (depuis Juillet 2014)

Population : 4.1 million

L’ombre d’un scandale de corruption

La situation politique est globalement stable, néanmoins l’efficacité politique est limitée car le Partido Panameñista (PP - Parti panamiste) du président Varela, de centre-droite, n’a pas de majorité au Congrès. Dans le même temps, une enquête officielle a été ouverte sur des allégations d’implication du président Varela dans un scandale de corruption autour du conglomérat brésilien Odebrecht.

 

Suite au scandale des Panama Papers, le gouvernement est à l’œuvre pour renforcer les normes en matière de conformité et de transparence financière. En juin 2017, le Forum mondial de l’OCDE a déclaré, à titre provisoire, que le Panama était «largement conforme» aux normes internationales en matière de transparence fiscale.

Principaux développements économiques

Une croissance du PIB autour de 5% attendue en 2018 et 2019                   

L’économie du Panama est petite, très ouverte, hautement diversifiée, complètement dollarisée et très compétitive selon les normes régionales.

Real GDP growth Panama 2018

Cependant, le pays doit relever de nombreux défis en termes d’amélioration de la fonctionnalité de ses institutions, de lutte contre la corruption et la criminalité, ainsi que de renforcement de l’indépendance du système judiciaire. Afin de sauvegarder sa position de pôle logistique de premier plan et de centre financier, le niveau général d’éducation doit être amélioré.

 

Le PIB a augmenté de 5,5% en 2017, et devrait croître d’environ 5% sur une base annuelle en 2018 et 2019, stimulé par le développement des projets de travaux publics. L’inflation devrait demeurer faible en 2018, reflétant la dollarisation globale de l’économie. La dette publique devrait se stabiliser à un niveau plutôt modéré (à environ 39% du PIB), financée avec de longues échéances (dix ans en moyenne) et durable (service de la dette faible). Les efforts visant à renforcer le cadre budgétaire doivent toutefois se poursuivre car, en dépit de certaines améliorations, les recettes fiscales restent parmi les plus basses de la région. Si le déficit annuel du compte courant demeure relativement élevé, à plus de 4% du PIB, il est néanmoins couvert par les investissements directs étrangers. La dette extérieure est viable, avec plus de 50% détenus par le système bancaire. Un fonds souverain et les actifs en devises des banques atténuent les risques de liquidité.

Real private consumption Panama 2018

Le secteur financier du Panama est stable avec une capitalisation relativement élevée et en hausse (ratio d’adéquation des fonds propres à plus de 15%) et un faible niveau de prêts non productifs. Cependant, le FMI a conseillé de renforcer les cadres de surveillance et de gestion des crises et de mettre en place une facilité de trésorerie systémique pour les banques, en l’absence d’un prêteur en dernier ressort en raison de la dollarisation totale de l’économie.

Performances des secteurs

Le secteur de la construction bénéficie de gros projets d’infrastructures et offre des opportunités aux entrepreneurs internationaux, tout particulièrement depuis le retrait du marché d’Odebrecht.

Real government consumption Panama 2018

Dans le secteur des transports, les perspectives de croissance à court et moyen terme sont positives, puisque le sous-secteur du transport de marchandises (par voie terrestre, ferroviaire, aérienne et maritime) devrait enregistrer une croissance solide dans les années à venir grâce à la poursuite de la croissance économique et aux investissements en infrastructures. Le tourisme offre également la possibilité de stimuler davantage l’activité économique.

 

Malgré une population relativement faible, le Panama continuera d’offrir des opportunités commerciales pour les firmes pharmaceutiques étrangères grâce à une croissance économique soutenue, à une hausse de la demande en traitements pour maladies chroniques, à l’extension des infrastructures sanitaires et à une capacité locale de production de produits pharmaceutiques limitée. Cela dit, la part de marché des médicaments génériques restera élevée, malgré l’augmentation des dépenses par habitant en soins de santé.

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.