Market Monitor Automobile Pologne 2018

Market Monitor

  • Poland
  • Automotive/Transport

04 sept. 2018

Le secteur polonais de l’automobile étant fortement dépendant des exportations, toute imposition de tarifs douaniers à l’importation par les États-Unis aurait un impact négatif.

 

 

2018 poland cars pic1

 

 

  • La demande domestique est soutenue, encouragée par la croissance économique et l’amélioration de la confiance des consommateurs. En 2017, les immatriculations ont globalement augmenté de 6% en glissement annuel. De janvier à mai 2018 elles ont augmenté de 10% pour les voitures particulières et de 8% pour les utilitaires légers. Le marché des véhicules d’occasion est basé sur l’importation, ce qui nuit aux ventes de voitures neuves en Pologne; mais d’un autre côté la construction de voitures est fortement axée sur l’exportation : l’automobile a représenté plus de 16% du total des exportations polonaises en 2017.
  • La concurrence, qui est très forte dans le secteur, conduit à des guerres des prix et à une pression à la consolidation, en particulier dans les segments de la distribution de pièces détachées et des concessionnaires. Les marges de rentabilité dans le secteur diminuent depuis 2015 en raison des pressions salariales et de la hausse des prix des matières premières. La concurrence, les opérations de consolidation (notamment chez les distributeurs de pneumatiques et de pièces détachées) et la hausse des dépenses de R&D nécessaires pour les véhicules électriques vont aggraver cette détérioration des marges, qui va persister dans les prochains mois. Une logistique et des solutions informatiques efficaces de distribution, ainsi qu’une bonne gestion des stocks : tels sont les facteurs clés qui permettent aux entreprises de défendre leurs marges.
  • En moyenne, les délais de paiement dans le secteur de l’automobile sont d’environ 80 jours. Le comportement de paiement a été bon au cours des deux dernières années et aucune augmentation notable des non-paiements n’est attendue en 2018. Toutefois, les retards de paiement et les non-paiements augmentent dans les segments des pneumatiques (en raison d’un déclin des ventes en 2017 et de l’élévation des niveaux des stocks) et des acheteurs du secteur du transport. Du fait de la baisse des exportations vers l’Allemagne – due au déclin de la demande de motorisations diesel - et des difficultés touchant le segment de la distribution de pneumatiques, il faut s’attendre à une augmentation des faillites dans le secteur dans les mois à venir.
  • Notre politique de couverture est généralement neutre pour le secteur. Bien que la demande domestique continue à croître, nous sommes conscients des risques liés aux changements affectant les processus de production (par ex. normes d’émissions plus strictes, baisse de la demande de voitures à moteur diesel). Nous sommes donc de plus en plus attentifs à deux questions: l’obligation pour les constructeurs et leurs fournisseurs de se tourner vers l’innovation (véhicules électriques/hybrides), ou leur dépendance excessive à l’égard des véhicules diesel. Nous sommes particulièrement prudents vis-à-vis des petites sociétés de rang 2, car leur pouvoir de négociation est faible et la concurrence est forte dans ce segment. Le secteur polonais de l’automobile étant fortement dépendant des exportations, toute imposition de tarifs douaniers à l’importation par les États-Unis aurait un impact négatif, surtout sur les entreprises de rang 1.

 

 

 

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.