Market Monitor Métallurgie Pays-Bas 2017

Market Monitor

  • Netherlands
  • Metals,
  • Steel

14 nov. 2017

Dans le secteur néerlandais de la sidérurgie/métallurgie, les délais de paiement sont en moyenne de 45 jours et les retards de paiement et les faillites ont diminué au cours des 12 derniers mois.

  • Bien que le secteur de la sidérurgie/métallurgie ne représente que 1,1% du PIB des Pays-Bas, il occupe une place importante car il est le principal fournisseur de l’industrie du bâtiment, du secteur de l’automobile et des machines. La production d’acier aux Pays-Bas s’est élevée en 2016 à sept millions de tonnes, ce qui place ce pays à la sixième place des principaux producteurs d’acier d’Europe. Ce secteur se compose principalement de négociants et de grossistes, et est fortement dépendant des performances du secteur du bâtiment.
  • Après plusieurs années difficiles, le secteur a bénéficié, à compter de la fin de l’année 2015, d’un rebond au sein du secteur du bâtiment, ainsi que d’une hausse de la demande de la part de l’industrie automobile et du secteur des machines, d’une hausse des exportations et d’un climat général positif prévu pour fin 2017/début 2018.
  • Cependant, la surcapacité de production observée a donné lieu à une pression constante sur les prix dans la plupart des segments; cela a eu des conséquences négatives sur les marges. Ceci étant dit, la hausse de la demande devrait permettre de conserver des marges stables au cours des 12 prochains mois. L’innovation est toujours aussi importante, ce qui permet de renforcer l’efficacité et de diminuer les coûts.
  • Les producteurs, négociants et grossistes néerlandais dépendent fortement des banques pour financer leurs stocks. Les banques sont plus enclines que les années précédentes à accorder des prêts, grâce à la reprise économique. Mais en cas de nouvelle baisse importante du prix de l’acier, il redeviendrait difficile d’obtenir de nouvelles facilités de crédit.
  • Dans le secteur néerlandais de la sidérurgie/métallurgie, les délais de paiement sont en moyenne de 45 jours. Les retards de paiement et les faillites ont diminué au cours des 12 derniers mois, et devraient être stables au cours des prochains mois. Sur ce segment de marché, le nombre de faillites est relativement faible.
  • Notre politique de couverture est ouverte, en raison des performances positives réalisées et des prévisions favorables. En revanche, nous surveillons plus étroitement la tenue des stocks et les entreprises sidérurgiques/métallurgiques à faible valeur ajoutée, car elles sont très sensibles aux fluctuations de prix. Nous surveillons aussi les entreprises fortement dépendantes du secteur pétrolier/gazier et de la construction navale, en raison de la baisse du nombre de commandes enregistrées.

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.