Rapport Pays Irlande 2017

Rapport pays

  • Ireland
  • Agriculture,
  • Automotive/Transport,

16 mai 2017

En 2015 et 2016, l'économie irlandaise a connu une croissance importante, soutenue par la demande intérieure solide et la croissance des exportations. Mais le Brexit menace l'économie du pays...

Ireland key indicators
Ireland industries performance forecast

L'environnement des faillites

Une baisse attendue de 3% en 2017

Après six années d'augmentations, les insolvabilités des entreprises irlandaises ont finalement commencé à baisser en 2013. Toutefois, cette tendance positive s'est ralentie à un recul de 1% en 2016 et une baisse attendue de 3% en 2017. Une des principales raisons expliquant cette hausse réside dans le fait que les entreprises dépendantes des exportations vers le Royaume-Uni (par ex., dans le secteur alimentaire) sont de plus en plus impactées par la dépréciation de la Livre sterling britannique par rapport à l'euro.

Irish business insolvencies

Situation économique

Le Brexit étend son ombre

Ireland real GDP growth

En 2015 et 2016, l'économie irlandaise a connu une croissance importante, soutenue par la demande intérieure solide, les investissements et la croissance des exportations. Les investisseurs internationaux semblent apprécier les efforts du gouvernement visant à réduire le déficit public et ont retrouvé une nouvelle confiance dans la soutenabilité (à long terme) des finances publiques. En 2017, l'expansion du PIB devrait se poursuivre, mais plus lentement (à 3,1% et 2,0% respectivement), soutenue par une nouvelle croissance des exportations et des investissements. Le chômage devrait poursuivre sa tendance à la baisse.

Ireland unemployment rate

Toutefois, les conséquences du Brexit ont, vu l'importance du marché britannique (représentant quelque 14% des biens irlandais et 20% des exportations de services), commencé à affecter la confiance des entreprises et certains secteurs irlandais (par ex., la dépréciation de la Livre sterling a déjà impacté les exportations des produits agricoles/alimentaires irlandais). Dès lors, un ralentissement économique potentiel au Royaume-Uni et les résultats des négociations que l'UE et le Royaume-Uni mèneront au cours des deux prochaines années (sur un "soft leave" ou "hard leave") pourront avoir un effet immédiat sur les performances économiques irlandaises.

 

 

 

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.