Market Monitor Biens de consommation Hongrie 2017

Market Monitor

  • Hungary
  • Consumer Durables

28 mars 2017

En 2016, les ventes au détail de produits non alimentaires ont augmenté de 6,8%, bénéficiant de la robuste croissance (+4%) de la consommation des ménages.

  • Depuis ces trois dernières années, le secteur hongrois de la distribution de biens de consommation durables affiche des taux de croissance supérieurs à la moyenne de l’UE. En 2016, les ventes au détail de produits non alimentaires ont augmenté de 6,8%, bénéficiant de la robuste croissance (+4%) de la consommation des ménages, encouragée par une inflation faible et la progression de l’emploi.
  • Cette bonne allure du secteur devrait se poursuivre en 2017, mais à un rythme moins soutenu, un léger ralentissement de la consommation des ménages étant prévu.
  • Le marché des biens durables est caractérisé par une forte concurrence au niveau des prix, encore accentuée par l’importance croissante des ventes en ligne qui ont grimpé en flèche de 24% en 2016. La part du commerce électronique dans l’ensemble de la vente au détail est passée de 3% en 2015 à 3,9% en 2016. Pour le moment, l’augmentation de la demande fait plus que neutraliser la concurrence par les prix, si bien que les marges des entreprises continuent d’augmenter.
  • Pour maintenir leurs stocks à des niveaux gérables, les détaillants qui ne disposent pas des liquidités nécessaires doivent obtenir des prêts bancaires supplémentaires ou un financement par les fournisseurs. Les banques accordent en général volontiers des prêts au secteur.
  • Les paiements dans le secteur hongrois de la distribution de biens durables se font à 60 jours en moyenne. Aucune augmentation des retards de paiement n’est constatée, mais dans le segment de l’ameublement la situation est préoccupante car près de 3% des factures sont payées avec des délais de plus de 90 jours. Le taux de faillites dans la distribution de biens durables, qui est conforme à celui des autres secteurs de l’économie hongroise, ne devrait pas augmenter en 2017.
  • Comme en 2016, notre politique de couverture, généralement ouverte pour l’électroménager, est neutre à l’égard des segments des meubles et du textile. Nous sommes particulièrement attentifs à l’expérience des patrons/gestionnaires et aux grandes tendances en termes de ventes et de rentabilité.
  • Le secteur est affecté par un problème d’évasion et de fraude fiscales, dû au fait que le taux de TVA, qui est de 27% en Hongrie, est l’un des plus élevés au monde. Par conséquent, il est nécessaire de réagir rapidement en cas d’événement inhabituel chez un acheteur (par ex. changement soudain de dénomination, de propriétaire, de structure du management, forte hausse des dividendes, forte augmentation suspecte du chiffre d’affaires ou de la rentabilité, etc.).
Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.