Market Monitor Construction Suède 2020

Market Monitor

  • Sweden
  • Construction

10 mars 2020

Les perspectives de performance de la construction nationale en 2020 restent modérées, car la croissance économique de la Suède reste modeste, à environ 1 %.

Le total des investissements nationaux dans la construction a diminué de 4 % en 2019. La demande et les marges des entreprises sont restées stables dans certains segments comme les immeubles de bureaux et le génie civil. Cependant, le marché de la construction de nouveaux centres commerciaux et hôtels est de plus en plus mature.

Alors que les travaux de rénovation ont connu un léger déclin, les investissements dans les nouveaux bâtiments résidentiels ont fortement diminué de 14 %. Les restrictions des crédits à la consommation imposées par l’État aux banques ont freiné l’octroi de prêts aux ménages pour l’achat d’un logement, et une certaine surproduction a entraîné une chute des prix. De nombreuses entreprises de construction résidentielle ont enregistré une détérioration de leurs marges en 2019.

Les perspectives de performance de la construction nationale en 2020 restent modérées, car la croissance économique de la Suède reste modeste, à environ 1 %. L’investissement dans le sous-secteur de la construction résidentielle devrait continuer à diminuer, mais cette baisse sera moins importante qu’en 2019 car les prix des logements se stabilisent. Les investissements dans la construction publique (principalement les infrastructures) vont, au contraire, augmenter.

La valeur ajoutée dans le segment suédois des matériaux de construction devrait légèrement diminuer en 2020 (0,1 %) après avoir baissé de 0,7 % en 2019. La consolidation sur le marché est en cours, des groupes financièrement plus forts achetant des entreprises financièrement plus faibles. À moyen terme, les matériaux de construction devraient tirer profit des exigences élevées de rénovation dans le segment du logement.

Les entreprises de construction sont souvent très endettées, en particulier celles qui sont actives dans le secteur de l’immobilier et de la construction de logements. Les banques sont réticentes à prêter à ce sous-secteur, tout en étant plus disposées à accorder des prêts aux entreprises actives dans d’autres segments.

Le délai de paiement dans le secteur est de 30 à 45 jours en moyenne. Le niveau des retards de paiement et le nombre de défaillances sont élevés par rapport à d’autres secteurs. Les retards de paiement et les défaillances devraient se stabiliser en 2020 après avoir augmenté en 2019 (les défaillances dans le secteur de la construction ont augmenté de 2 % en glissement annuel en 2019).

Notre position en matière de souscription reste restrictive pour les entreprises actives dans la construction résidentielle et pour les sous-traitants qui en dépendent. Le sous-secteur est touché par le resserrement de l’accès au financement bancaire et devrait faire face à une nouvelle baisse de la demande en 2020.

En même temps, nous sommes moins restrictifs pour la construction commerciale. Bien que ce sous-secteur soit également confronté à une baisse de la demande cette année, les entreprises et les clients finaux sont généralement en meilleure santé financière et ont plus facilement accès aux prêts. Cela dit, les entreprises d’immobilier commercial qui louent à des détaillants pourraient être affectées négativement par la diminution des ventes au détail dans les points de vente physiques.

Nous sommes généralement neutres pour le segment des matériaux de construction et ouverts aux entreprises actives dans la construction publique, où les entreprises sont financièrement plus fortes que dans d’autres segments.

Market Monitor Construction Sweden 2020 sector growth

Market Monitor Construction Sweden 2020 performance forecast

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.