Rapport Pays Japon 2018

Rapport pays

  • Japan
  • Agriculture,
  • Automotive/Transport,

13 mars 2018

Les exportations ont augmenté de plus de 6% en 2017, principalement grâce à la dépréciation du yen par rapport à l’USD depuis fin 2016 et à la reprise des investissements privés.

APAC Japan 2018 Key indicators
APAC Japan 2018 Industries performances forecast

 

 

 

Situation économique

Reprise de la croissance en 2017

 

 

 

APAC Japan 2018 Real GDP growth

 

 

 

Avec une croissance du PIB de 1,8% en 2017, l’expansion économique du Japon a été plus élevée qu’initialement prévu, principalement en raison d’une demande extérieure plus forte et d’une politique fiscale favorable. Cette tendance positive devrait se poursuivre en 2018, l’économie devant connaître une croissance de 1,5%, essentiellement stimulée par la demande nationale.

Les exportations ont augmenté de plus de 6% en 2017, principalement grâce à la dépréciation du yen par rapport à l’USD depuis fin 2016 et à la reprise des investissements privés. Des conditions du marché du travail plus strictes et la hausse des prêts bancaires accordés aux entreprises non financières poussent la demande nationale vers le haut.

 

 

 

APAC Japan 2018 Inflation

 

 

 

Les activités domestiques plus fortes exercent une pression à la hausse sur l’inflation, qui a augmenté à 0,5% en 2017 après la déflation de 2016 (encouragée par un yen fort et des prix du pétrole bas). Les prix à la consommation devraient encore augmenter en 2018, suite à une augmentation des prix du pétrole et à un affaiblissement du yen, mais la faible croissance des salaires devrait rester bien en dessous des 2% fixés par le gouvernement. Par conséquent, la Banque du Japon maintiendra une politique monétaire peu rigoureuse, avec des taux négatifs inchangés en 2018, tandis que le gouvernement poursuivra ses politiques de relance.

La charge de la dette publique excessive et les autres défis

 

 

 

APAC Japan 2018 Real exports of goods and services

 

 

 

Après une longue période de politique fiscale peu rigoureuse, le gouvernement japonais doit faire face à une dette publique extrêmement élevée (près de 220% du PIB en 2017). Le Japon compte principalement sur les créanciers nationaux pour soutenir sa dette publique (dont environ 90% sont détenus par des investisseurs japonais), ce qui rend la base de financement moins sujette à une fuite des capitaux. Le maintien de ce niveau d’endettement est cependant coûteux et l’augmentation supplémentaire de la dette publique finirait par la rendre insupportable.

Le Japon est confronté à certains défis majeurs. Outre le déficit fiscal élevé, le pays fait face à des défis d’ordre démographique : la population diminue, tout comme la population en âge de travailler. Sans mesures appropriées, le Japon sera inévitablement confronté à une assiette fiscale réduite et à une augmentation des dépenses pour les allocations de retraite. De nombreuses industries rencontrent déjà des difficultés suite à un manque de main-d’œuvre, ce qui entraîne une augmentation des coûts du travail et nuit à leur compétitivité internationale.

 

 

APAC Japan 2018 Fiscal balance

 

 

Afin de concrétiser une reprise durable et d’encourager les performances économiques à long terme du pays, il faut que le marché du travail soit plus flexible, mettre fin à la protection des agriculteurs, des médecins et des entreprises pharmaceutiques, et introduire une plus grande dérégulation commerciale. Le gouvernement a annoncé à plusieurs reprises son intention de régler ces problèmes durant sa législature, mais toutes ces réformes rencontrent toujours la ferme opposition de puissants lobbys.

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.