Market Monitor TIC Allemagne 2018

Market Monitor

  • Germany
  • Electronics/ICT

12 juin 2018

Malgré l’augmentation constante de leurs ventes, la plupart des entreprises de TIC continuent à opérer avec des marges très faibles en raison de la concurrence acharnée dans tous les sous-secteurs.

  • Concurrence acharnée et pression sur les prix
  • Délais moyens de paiement : 30 à 60 jours
  • Le secteur souffre de l’augmentation des faillites et des affaires de fraude

 

 

Les TIC, qui emploient plus d’un million de personnes et ont créé environ 150.000 nouveaux emplois au cours des cinq dernières années, jouent un rôle central dans l’économie allemande. Le marché allemand des TIC est dominé par une poignée de grands groupes, tout en étant caractérisé par un grand nombre d’entreprises de taille moyenne.

 

D’après le BITKOM (l’association allemande des TI, des télécommunications et des nouveaux médias), les ventes totales des TIC ont augmenté de 2,2% en 2017, pour atteindre une valeur de 151,8 milliards d’euros. Cette tendance devrait se poursuivre en 2018, avec un taux de croissance prévu de 1,9%.

 

 

Après s’être stabilisé en 2017, le chiffre d’affaires des segments des télécommunications ne devrait augmenter que de 0,4% cette année; en revanche les ventes de TI (hardware, software et services) devraient augmenter de 3,1%. Dans ce segment, les ventes de logiciels (+6,3%) devraient être le principal moteur de la croissance, comme dans les années précédentes.

 

Malgré l’augmentation constante de leurs ventes, la plupart des entreprises de TIC continuent à opérer avec des marges très faibles en raison de la concurrence acharnée qui caractérise tous les sous-secteurs; en outre, leur capitalisation est inférieure à la moyenne. Cette forte concurrence, combinée à une importante érosion des prix, est responsable de la tendance actuelle à la consolidation. Sauf lorsqu’elles sont axées sur des produits de niche bien établis, les petites entreprises sont - et continueront à être - les perdantes de ce contexte impitoyable.

 

 

En moyenne, les délais de paiement dans le secteur des TIC s’étendent de 30 à 60 jours. Vu les conditions plus difficiles et la guerre des prix qui sévissent sur le marché, il faut s’attendre à une hausse des retards de paiement et des faillites en 2018 (en 2017, les faillites d’entreprises de TIC ont augmenté de 1,5%). Cette situation va donc à l’inverse de la tendance générale, puisque les faillites d’entreprises allemandes ont diminué de 6,6% en 2017 et qu’elles devraient encore décliner d’environ 6% en 2018.

 

Du fait de la rapidité des mutations technologiques et de la faiblesse des marges, ce secteur, et surtout le segment de la vente en gros et au détail d’appareils électroniques, est exposé à la fraude. Plusieurs entreprises de TIC telles que des distributeurs de tablettes et de téléphones mobiles ont été impliquées (involontairement pour certaines) dans des affaires de fraude intracommunautaire dite «fraude à l’opérateur défaillant» (MTIC - missing trader intra-community fraud), (consistant à exploiter les règles en matière de TVA qui stipulent que les transactions transfrontières entre États membres de l’UE sont facturées à taux nul aux fins de la TVA).

 

Nous portons une attention spéciale à cette question car, même innocente, une entreprise impliquée dans une «fraude carrousel à la TVA» peut se retrouver avec d’importantes dettes fiscales conduisant à des problèmes de liquidités, elle peut voir ses comptes gelés par les autorités fiscales et ses ventes diminuer parce que certains clients ne veulent plus s’approvisionner auprès d’un fournisseur poursuivi en justice.

 

 

Notre politique de couverture du secteur des TIC est neutre à prudente en raison des problèmes mentionnés ci-dessus et du fait que les demandes d’indemnisation ont augmenté au cours des deux derniers mois. Les TIC étant un secteur innovant à évolution très rapide et connaissant une forte érosion des prix et une concurrence acharnée, nous exigeons des informations exhaustives (par ex. états financiers intermédiaires, prévisions de flux de trésorerie, aperçu des lignes de crédit, etc.) pour toute entreprise que nous couvrons.

 

 

 

 

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.