Rapport Pays Perou

Market Monitor

  • Peru
  • Agriculture,
  • Automotive/Transport,

17 mars 2016

Un atterrissage brutal de l'économie chinoise et des troubles sociaux grandissant demeurent être des risques sous jacents.

 

 

 

 

 

 

 

 

Peru overview

 

 

 

 

 

 

 

 

Prévisions de la performance de l'industrie au Pérou

 

 

 

 

 

 

 

 

Peru Performance outlook

 

 

 

 

 

 

 

 

Situation politique

Chef du gouvernement :                              
Président Ollanta Humala (depuis Juillet 2011)

Type de gouvernement :
République

Population :
31.9 millions (est.)

Des faiblesses institutionnelles et des conflits sociaux persistent

Le gouvernement, dirigé par un ancien officier de l'armée Ollanta Humala, continue de faire face à une série de challenges, dont l'augmentation des tensions avec l'opposition, des désaccords au sein de la coalition au pouvoir Gana Perú et des scandales de corruption fréquents. Les faiblesses institutionnelles entravent la gouvernabilité et les réformes sociales nécessaires. Les prochaines élections présidentielles et parlementaires doivent avoir lieu en Avril 2016.

Malgré les progrès économiques remarquables survenus ces dernières années, le pays est encore confronté à une forte pauvreté et à de grandes inégalités de revenus, notamment entre les régions côtières et le coeur du pays. Des tensions sociales surgissent toujours, principalement dans le secteur minier, vital pour le pays. Le manque de contrôle efficace de l'Etat dans certaines zones reculées reste un challenge pour le gouvernement, facilitant ainsi les activités illégales (contrebande, exploitation de la feuille de coca), et l'agitation sociale causée par quelques groupes radicaux.

Situation économique

La croissance économique devrait augmenter de nouveau en 2016   

 

 

 

 

 

 

 

 

Peru GDP Growth

 

 

 

 

 

 

 

 

La petite économie du Pérou est fortement dépendante des minéraux (cuivre, or, pétrole et gaz), qui représentent plus de 60% des exportations. Dû à cette dépendance et à une vaste économie parallèle (plus de 50% de la main d'oeuvre), à une corruption très fréquente et à une mauvaise gestion du secteur public, la structure économique du Pérou est plutôt faible.

Après avoir enregistré de fortes augmentations annuelles du PIB entre 2010 et 2013, la croissance a ralenti depuis 2014, principalement dû à la chute du prix des matières premières. Cependant, grâce à de prudentes politiques économiques et fiscales pendant les années d'euphorie avec des surplus budgétaires réguliers, le gouvernement dispose de réserves pour stimuler la croissance avec des dépenses plus conséquentes en investissements de capitaux (exemples :  deux projets miniers de très grande ampleur et des projets d'infrastructures publiques) et en programmes sociaux. Ceci est accompagné d'une solide demande des consommateurs. L'économie péruvienne devrait augmenter de 2.8% en 2016 et 3.1 % en 2017.

En 2014 et 2015, l'inflation a augmenté au-dessus du taux maximal fixé par la Banque Centrale de 1%-3%, et ce taux devrait augmenter encore en 2016, malgré une politique monétaire restrictive.

 

 

 

 

 

 

 

 

Peru Consumer prices

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Pérou possède beaucoup de liquidités, avec un montant de réserves internationales couvrant environ 16 mois d'importations. La solvabilité est sous contrôle, malgré une augmentation des emprunts externes par le secteur privé. Les déficits courants sont modérés et couverts par les investissements étrangers dans les secteurs minéraux/miniers.

Quelques risques persistent

 

 

 

 

 

 

 

 

Peru Fixed Investment

 

 

 

 

 

 

 

 

Les principaux risques pesant sur les prévisions économiques du Pérou sont l'atterrissage brutal de l'économie chinoise et les troubles sociaux grandissantdans le secteur minier, qui pourraient affecter négativement le climat des investissements. Le secteur financier péruvien est bien capitalisé et fortement dollarisé (le Dollar US est la devise préférée lors d'un grands nombre de transactions), exposant ainsi la pays a de potentiels risques monétaires.

Pour soutenir les hauts taux de croissance en progression, le gouvernement a besoin de mettre en place des réformes structurelles, telles que la réduction de la bureaucratie, le renforcement du système judiciaire, la réduction de la rigidité du marché du travail, et l'amélioration des insfrastructures et de l'éducation. 

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.