Market Monitor Métallurgie Royaume-Uni 2019

Market Monitor

  • United Kingdom
  • Metals,
  • Steel

26 nov. 2019

La demande domestique de métaux et d’acier est restée plutôt stable jusqu’à présent, mais est de plus en plus affectée par la diminution des investissements dans le secteur de la construction.

  • Le nombre d’insolvabilités devrait augmenter de 5% en 2020.
  • Les paiements prennent 60 jours en moyenne.
  • Processus de consolidation en cours

Overview of the UK metals and steel sectors' performance

UK metals sector expected growth in the coming years

La demande domestique de métaux et d’acier est restée plutôt stable jusqu’à présent, mais est de plus en plus affectée par la diminution des investissements dans le secteur de la construction en cause, l’incertitude entourant le Brexit, et par un ralentissement marqué dans la demande en provenance du secteur automobile. En outre, les coûts d’énergie restent un problème, étant donné que les producteurs d’acier britanniques paient 50% à 110% de plus pour l’énergie (l’électricité) que leurs pairs allemands et français - même après des régimes indemnitaires et dérogatoires fournis par le gouvernement. Il s’agit d’un désavantage concurrentiel majeur aux niveaux national et international. En même temps, les commerces souffrent des coûts plus élevés des marchandises, des prix de vente plus bas pour l’acier et de la concurrence féroce, qui entraînent une détérioration continue des marges bénéficiaires. La croissance de la valeur ajoutée de l’acier devrait se stabiliser en 2019 et se contracter de 1% en 2020.

Historiquement, les centres de services et stockistes de produits sidérurgiques se sont déjà battus pour obtenir des marges décentes contre la volatilité des prix. Le défi à présent est de maintenir les marges lorsque la chute des prix est endémique. Tandis que les banques sont toujours généralement enclines à fournir des prêts au secteur, les conditions de prêt deviennent de plus en plus serrées.               

En ce qui concerne la consolidation des producteurs d’acier la fusion Tata et ThyssenKrupp n’est plus d’actualité, étant donné que les autorités chargées de la concurrence ont bloqué l’accord. Cependant, nous observons que les plus grandes usines ont un intérêt accru dans l’acquisition de plus de commerces en aval pour soutenir l’intégration verticale. Le moteur principal est d’améliorer les efficacités et les économies d’échelle, ainsi que d’augmenter le pouvoir de négociation contre les plus grands fournisseurs finaux. Cela pourrait potentiellement mettre de la pression sur les centres indépendants de services, étant donné que les stockistes associés à des usines recevront des prix préférentiels pour leurs produits.

Le problème de la chute des prix a été exacerbé par le stockage lié au Brexit, étant donné que plus de stocks ont été accumulés au 1e trimestre de l’année 2019, en vue de la précédente date limite du Brexit, le 29 mars. Après l’extension de la date limite, les stocks ont finalement été écoulés sur le marché.

L’incertitude continue liée au Brexit reste un problème majeur, spécialement si l’UE et le R-U ne parviennent pas à atteindre un accord global sur la relation commerciale UE-RU post-Brexit ou en cas de Brexit dur. Potentiellement, les exportations britanniques d’acier et de métaux pourraient faire l’objet de mesures européennes mises en place pour protéger l’acier domestique. En  même temps, en l’absence de tarifs préférentiels ou simplement s’il n’y a pas du tout de tarifs sur le commerce non UE, le R-U et son industrie métallurgique et sidérurgique pourraient devenir vulnérables aux importations bon marché en provenance de l’Asie et du Moyen-Orient.

Cela dit, il semble que de nombreuses entreprises métallurgiques et sidérurgiques ont établi une certaine planification d’urgence, y compris la constitution de stocks, assurant qu’ils ont des fournisseurs en dehors de l’UE, ou même mettant sur pied une filiale au sein de l’UE pour faciliter le commerce entre l’UE et une entité britannique.

Le délai de paiement moyen dans le secteur sidérurgique et métallurgique britannique est d’environ 60 jours. En raison des marges serrées de plusieurs entreprises, les délais de paiement ont augmenté dans la première moitié de l’année 2019 et devraient continuer d’augmenter dans les 12 mois à venir. Il y a récemment eu trois faillites importantes dans le secteur métallurgique et sidérurgique, qui sont principalement la conséquence de mauvaises décisions de gestion et de l’incapacité à ou du manque de volonté de s’adapter à l’évolution du marché. Le nombre de faillites dans le secteur métallurgique et sidérurgique devrait augmenter d’environ 5% en 2020.

En raison de la faillite récente de certaines grandes entreprises et de la faiblesse des perspectives d’insolvabilité pour 2020, nous avons resserré notre politique de couverture pour le secteur métallurgique et sidérurgique. Bien que l’analyse financière reste un élément clé du processus décisionnel, la compréhension des plans stratégiques des entreprises est tout aussi importante. Les autres critères importants sont la planification de la relève et les retraites, car certaines entreprises ne génèrent pas les liquidités / bénéfices nécessaires pour financer des versements additionnels dans leurs régimes de retraite.

Performance forecast along UK metals and steel subsectors

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.