Analyses des prévisions sectorielles

Basées sur l’analyse des arbitres d’Atradius, les études des perspectives économiques et sectorielles portent sur les risques de crédit et les performances des entreprises dans 14 grands secteurs d'activité dans plus de 30 pays. Chaque synthèse s'appuie sur des indicateurs de performance clés allant des pratiques de paiement aux perspectives d’évolution, afin de fournir des prévisions sectorielles faciles d'accès.

Analyse des indicateurs de performance pendant la récession COVID-19

Alors que la récession, conséquence du COVID-19, s'installe durablement dans les économies avancées et émergentes du monde entier, il est plus important que jamais de surveiller la santé des secteurs d’activité. Dans certains secteurs, un effet domino peut toucher des chaînes d'approvisionnement entières. Les Analyses des performances sectorielles sont conçues pour aller identifier immédiatement les questions clés qui ont un impact sur les performances de chaque secteur. Elles se concentrent sur la plupart des grandes économies avancées et émergentes dans le monde pour présenter une évaluation synthétique de l’évolution des secteurs, dans le contexte de leurs marchés.

Quelles sont les performances des secteurs sur les marchés clés en 2020 ?

Industrie agricole

Les mesures de confinement et de quarantaine prises par de nombreux pays en réponse à la pandémie mondiale ont eu un impact sur l'industrie agricole. On le constate notamment dans les problèmes de transport et dans la pénurie de travailleurs saisonniers étrangers. Pour ce qui est de l'avenir, les perspectives du secteur agricole sont le renforcement des réglementations environnementales (en particulier en Europe), les mauvaises conditions météorologiques (qui frappent souvent le plus durement les économies émergentes) et la faiblesse des prix de vente due à la pression exercée par les transformateurs et les détaillants.

 

 

Industrie Automobile

Le marché automobile mondial souffrait déjà de la baisse des ventes de voitures particulières et de véhicules utilitaires lorsque la COVID-19 est apparue. En outre, les marges du secteur automobile sont sous pression en raison de la nécessité d'accroître les investissements pour faire face à l'abandon des moteurs à combustion au profit de l'e-mobilité. Les perspectives de l'industrie automobile sont donc plutôt sombres. Les retards de paiement et les faillites devraient augmenter au cours des 12 prochains mois, en particulier chez les petits fournisseurs.

Industrie chimique / pharmaceutique

Les marchés des produits chimiques/pharmaceutiques sont actuellement assez résistants par rapport à d'autres secteurs. Toutefois, ils ne sont pas entièrement à l'abri des pressions auxquelles sont confrontées les industries connexes. Par exemple, les produits pétrochimiques sont sensibles à la volatilité des prix du pétrole et certains sous-secteurs connaissent une baisse de la demande de secteurs acheteurs clés tels que l'automobile et la construction. Dans l'ensemble, cependant, les perspectives de l'industrie chimique et pharmaceutique sont assez positives, les entreprises pharmaceutiques devant bénéficier de la hausse des dépenses de santé dans les années à venir. Cette situation résulte du vieillissement des populations dans les pays développés, de l'augmentation de la richesse des individus et de leur accès aux soins de santé dans les économies émergentes, ainsi que de la pandémie elle-même, qui entraîne une hausse des dépenses de santé.

Construction / Industries des matériaux de construction

Les performances sectorielles de l'industrie de la construction sont très cycliques et varient souvent d'un pays à l'autre. Sur de nombreux marchés, le secteur se caractérise par un volume élevé de petits acteurs et une concurrence féroce, en particulier au bas de la chaîne de valeur. En général, le niveau des défaillances est plus élevé que dans d'autres secteurs et, compte tenu des marges d'exploitation serrées, le risque de crédit est plus élevé dans l'ensemble du secteur, en particulier chez les petits opérateurs. Les perspectives du secteur de la construction et des matériaux de construction sont mauvaises dans la plupart des pays du monde. Cela est dû à l’impact de la pandémie et à la récession qui a entraîné des problèmes dans la chaîne d'approvisionnement, le report de projets et la réduction des volumes de commandes.

Industrie des biens de consommation durables

La transformation numérique a posé un défi majeur au secteur des biens de consommation durables avant même les problèmes causés par la pandémie COVID-19. Les détaillants de briques et de mortier, en particulier, étaient aux prises avec une concurrence accrue des vendeurs en ligne, des coûts d'exploitation élevés et une baisse du chiffre d'affaires. Les commandes à domicile et la fermeture des magasins pendant la pandémie ont aggravé la situation, entraînant une augmentation des ventes en ligne et une baisse importante des ventes dans les magasins. Les prévisions de l'industrie des biens de consommation durables annoncent une diminution du nombre de détaillants du marché au cours des prochaines années, en particulier parmi les petits acteurs.

Industrie électronique / TIC

Les perspectives de l'industrie de l'électronique/des TIC sont variées. Certains sous-secteurs de l'électronique/des TIC ont bénéficié des opportunités offertes par la pandémie COVID-19, alors que d'autres entreprises ont dû faire face aux mesures restrictives et aux problèmes causés par la réponse à la pandémie et la récession. Dans l'ensemble, l'avenir à long terme semble prometteur. Cela dit, les tensions commerciales actuelles entre les États-Unis et la Chine pourraient poser des problèmes et la perspective d'une escalade de la guerre commerciale pour les équipements de haute technologie constitue un risque de baisse.

Industrie des services financiers

Le secteur des services financiers reste relativement robuste dans la plupart des pays. Toutefois, le ralentissement économique qui a suivi la pandémie mondiale a entraîné une augmentation des difficultés financières pour les entreprises et les consommateurs. Cela devrait entraîner une augmentation des défauts de paiement des banques et un durcissement des conditions de prêt imposées par les entreprises du secteur des services financiers.

Industrie agroalimentaire

L'industrie agroalimentaire est confrontée à une concurrence féroce et à une guerre des prix sur de nombreux marchés de détail. Cette situation a des répercussions sur les producteurs et les fournisseurs, qui peuvent être confrontés à des marges réduites et à la difficulté de répercuter l’augmentation des coûts. Les tendances de l'industrie agroalimentaire révèlent un secteur qui traverse une période de bouleversements. Une grande partie de l'industrie, en particulier dans les économies développées, est affectée par les changements de comportement des consommateurs, qui sont de plus en plus nombreux à choisir des options « saines ».

Machines / Industrie mécanique

Le secteur des machines/industrie mécanique dépend fortement de la santé économique des principales industries acheteuses, en particulier l'agriculture, la construction et l'automobile. Tous ces secteurs ont connu des difficultés financières au cours des derniers mois, ce qui aura un impact sur les perspectives du secteur des machines/industrie mécanique pour les mois à venir. Le tableau n'est pas uniforme sur tous les marchés. Par exemple, le secteur automobile en Italie, en Allemagne et en Chine a souffert plus que dans d'autres parties de l'Europe.

Industries métallurgiques et sidérurgiques

Les principales caractéristiques des industries métallurgiques et sidérurgiques font face à une demande mondiale modérée et un marché complexe, caractérisé par une surcapacité et une forte concurrence. La pression sur les marges s'est accrue en raison de la concurrence, des prix élevés du minerai de fer et, sur certains marchés dont l'Europe, des exigences liées aux questions environnementales. Alors que de nombreuses entreprises fonctionnent déjà avec une faible rentabilité, les perspectives de l'industrie métallurgique et sidérurgique pourraient se caractériser par des retards de paiement et des faillites sur de nombreux marchés au cours des prochains mois.

Industrie papetière

Les producteurs de papier et le segment de l'emballage de l'industrie papetière ont été touchés à la fois par les récentes mesures de confinement suite à la COVID-19 et par la baisse de la demande due au développement de la numérisation. Cette tendance se pursuit depuis des années. Bien que de nombreux consommateurs se tournent vers les achats en ligne pendant les mesures de confinement, dans l'ensemble, la valeur ajoutée de l'industrie du papier devrait se contracter sur la plupart des marchés en 2020.

Industrie des services

Les segments du commerce de détail, de l'hôtellerie et des voyages de l'industrie des services ont été particulièrement touchés par les mesures de confinement et de quarantaine de COVID-19 dans le monde entier. Une réduction drastique des voyages internationaux a eu un impact sur les compagnies aériennes, les aéroports, les agences de voyage et les voyagistes, ainsi que sur les hôtels, les événements culturels, les foires et les expositions. Dans de nombreux pays, le confinement a notamment entraîné la fermeture défintive de bars et de restaurants. Les aides publiques pour perte de revenus varient d'un pays à l'autre et les tendances actuelles du secteur des services indiquent une augmentation des fermetures d'entreprises et des faillites.

Industrie textile

Les producteurs, les grossistes et les détaillants de l'industrie textile connaissaient un resserrement économique dû à une concurrence féroce et à des marges réduites avant même que la COVID-19 ne se répande dans le monde entier. Cela est particulièrement vrai pour les détaillants de briques et de mortier qui souffrent de la concurrence croissante en ligne. En plus de ces défis, les fermetures dues à la pandémie ont entraîné la fermeture des magasins pendant plusieurs mois dans de nombreux pays, ce qui a entraîné une baisse des ventes sur le marché du textile. De plus, le grand segment des textiles techniques a également été touché par la baisse de la demande des principaux acheteurs, comme le secteur automobile.

Voir les analyses des performances sectorielles par pays

Image of Sector Performance Snapshots report

Tout le contenu de cette page est soumis à notre clause de non-responsabilité, disponible ici.

Contenu similaire

Carte des risques pays

Risk map | Atradius

La carte des risques pays, publiée chaque trimestre, est un véritable outil d’aide à la décision commerciale.

Accompagnement commercial

Trading Briefs | Atradius

Des conseils pour développer vos opportunités commerciales internationales avec des études sur les meilleures pratiques à l’export, les processus de credit management et la carte des risques pays.

Assurance-crédit

Accounts Receivable Insurance

Atradius propose à ses clients une offre complète de solutions d'assurance-crédit pour couvrir les risques clients en France et à l'Export, en fonction de vos besoins spécifiques.

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.