Atradius Market Monitor Automobile 2015

Market Monitor

  • Brazil,
  • China,
  • Automotive/Transport

01 oct. 2015

Focus sur les performances et les perspectives du secteur de l'automobile.

Le gros point d'interrogation

Les ventes importantes de voitures sur les marchés émergents ont largement aidé l’industrie automobile mondiale à garder le cap et éviter les ornières après la crise du crédit de 2008. Un renversement de situation semble toutefois en train de se produire, puisque la demande de voitures dans les économies avancées continue de croître, tandis que les marchés automobiles de certaines grosses économies émergentes montrent de plus en plus de signes de faiblesse.

 

Aux Etats-Unis, le marché automobile a connu sept années de croissance d’affilée, et les ventes et la production continuent d’augmenter en 2015, avec une poursuite de la croissance encore attendue en 2016. En Europe occidentale, le redressement du marché automobile s’est accéléré au premier semestre 2015, avec une augmentation de plus de 8% (en glissement annuel) des ventes de voitures particulières neuves dans la période janvier- juillet 2015. Cette reprise a beaucoup aidé les producteurs de voitures, fournisseurs de pièces automobiles et vendeurs au détail en France, en Italie et en Espagne à poursuivre leur redressement qui s’était amorcé en 2014 – après plusieurs années de stagnation, voire de contraction. Cela dit, il faut garder à l’esprit que la reprise économique dans la zone euro est toujours modeste et fragile, et que beaucoup d’entreprises automobiles, en particulier dans le sud de l’Europe, ne montrent toujours pas de signes de récupération dans leur bilan après la longue période de récession.

 

A l’inverse de l’amélioration observée en Europe et aux Etats- Unis, dans certaines grosses économies émergentes, la performance du marché automobile s’est montrée faible. Au premier semestre 2015, les ventes de voitures particulières se sont contractées de 35% en Russie et 20% au Brésil, en raison d’une aggravation des problèmes économiques, et aucun redressement n’est en vue. Pourtant, il y a tout juste deux ans, ces deux pays étaient pressentis comme d’importants marchés de croissance pour l’automobile dans les années à venir.

 

En Chine, le ralentissement économique et un marché boursier plus volatil ont un effet négatif sur les ventes de voitures, qui devraient malgré tout encore progresser en 2015 et 2016, même si l’époque des taux de croissance à deux chiffres semble bel et bien révolue. Puisque la Chine est devenue le plus grand marché automobile du monde, toute baisse sérieuse de la performance économique du pays ces prochaines années pourrait avoir de graves conséquences pour le marché automobile mondial. Par conséquent, outre l’évolution des prix du pétrole, l’orientation future des résultats économiques chinois est devenue un gros point d’interrogation pour l’industrie automobile.

 

Découvrez les focus détaillés par pays : Brésil, Chine, France, Espagne, Royaume-Uni - Allemagne et Italie.

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.