Rapport Pays Pays-Bas 2016

Rapport pays

  • Netherlands
  • Agriculture,
  • Automotive/Transport,

28 avr. 2016

Suite au rebond économique enregistré depuis 2014, le nombre de faillites des entreprises a encore baissé et devrait encore chuter en 2016, pour atteindre environ 5.100 cas.

 

2016_CR_WE_Netherlands_key_indicators
2016_CR_WE_Netherlands_industries_performance_forecast

 

L'environnement des faillites

Les faillites devraient continuer de baisser en 2016

La récession économique de 2012 et 2013 a engendré des augmentations substantielles du nombre de faillites d‘entreprises. Suite au rebond économique enregistré depuis 2014, le nombre de faillites des entreprises a encore baissé et devrait encore chuter en 2016, pour atteindre environ 5.100 cas. Ce chiffre est cependant encore plus élevé que celui de 2008, l‘année durant laquelle la crise mondiale du crédit a éclaté.

 

2016_CR_WE_Netherlands_business_insolvencies

 

La situation économique

La reprise devrait se poursuivre en 2016

 

2016_CR_WE_Netherlands_Real_GDP

 

La reprise de l‘économie néerlandaise devrait se poursuivre en 2016, mais devrait demeurer à un niveau inférieur à celui de 2015, à 1,4%. L‘économie néerlandaise continue de profiter des faibles prix du pétrole, ce qui soulage les consommateurs et les entreprises. La consommation privée devrait poursuivre sa croissance en 2016 (à 1,3%), étant donné que le pouvoir d‘achat des ménages augmente grâce à l‘impact différé d‘un allégement fiscal d‘un montant de 5 milliards EUR, à une faible inflation et à une augmentation des salaires réels. De plus, le chômage devrait chuter sous les 7,5%. La croissance du PIB néerlandais est également soutenue par des investissements conséquents et une reprise de la production industrielle. Les exportations devraient augmenter également, mais demeurer à un niveau inférieur à celui de 2015.

 

2016_CR_WE_Netherlands_fiscal_balance

 

Le gouvernement néerlandais a adopté plusieurs mesures d‘austérité visant à réduire le déficit budgétaire. Elles visent à réduire les dépenses en diminuant les dépenses liées aux soins de santé et aux allocations de sécurité sociale, ainsi qu‘à augmenter les recettes publiques. En 2016 et 2017, le déficit budgétaire devrait demeurer inférieur aux 3% du seuil de Maastricht et la dette publique devrait continuer à se replier.

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.