Market Monitor Métallurgie Allemagne 2018

Market Monitor

  • Germany
  • Metals,
  • Steel

27 nov. 2018

Outre les droits de douane punitifs et les barrières commerciales, d’autres défis structurels persistent, tels que la volatilité des prix des matières premières et les surcapacités.

  • Nombreux défis à prévoir à moyen terme
  • Augmentation de la production en 2017 et au premier semestre 2018
  • En moyenne, les délais de paiement varient de 30 à 45 jours

 

 

 

 

 

 

Selon la World Steel Association, la production d’acier allemande a augmenté de 3,5% en 2017 d’une année sur l’autre pour atteindre 43,6 millions de tonnes. La production d’acier a encore augmenté entre janvier et août 2018, de 3% en glissement annuel. La demande d’acier en Allemagne ne devrait augmenter que légèrement en 2018 (+0,5%) et se stabiliser en 2019. Les producteurs d’acier allemands ont profité de la hausse des prix en 2017 et au premier semestre 2018, ce qui s’est traduit par de meilleurs résultats et une amélioration des marges. La reprise économique générale et le regain des investissements dans le secteur du pétrole et du gaz ont gonflé les carnets de commandes, en particulier dans le segment des tubes et tuyaux. Les entreprises sidérurgiques allemandes disposent de fonds propres et de liquidités supérieurs à la moyenne de l’industrie manufacturière, à l’exception des petits grossistes sans activités de préfabrication et/ou de services sidérurgiques. Les banques accordent en général volontiers des prêts au secteur de la sidérurgie/métallurgie.

 

 

 

 

 

 

Jusqu’ici, l’impact immédiat des barrières tarifaires américaines sur l’acier et les métaux est considéré comme faible (à peine 1,5% des exportations allemandes d’acier et d’aluminium partent aux États-Unis). Toutefois, les mesures de protection mises en place n’éliminent pas le risque d’une baisse des prix de l’acier du fait de l’afflux supplémentaire d’acier dans l’UE. Les prix et les marges devraient, au mieux, rester stables. Une forte décélération de la croissance de l’UE représenterait également un risque à la baisse.

 

 

 

 

 

 

Outre la question des droits de douane punitifs et des barrières commerciales, d’autres défis structurels persistent, tels que la volatilité des prix des matières premières et des prix de vente et les surcapacités, tandis que le nombre de concurrents étrangers africains, asiatiques et sud-américains grimpant le long de la chaîne de valeur a augmenté, ce qui se traduit par une pression sur les prix et les marges. Par ailleurs, le système d’échange de droits d’émission de l’UE et les coûts élevés de l’énergie en Allemagne risquent d’alourdir la charge financière des entreprises sidérurgiques et métallurgiques allemandes. Les coûts de transport sont en forte hausse en raison de la pénurie actuelle de chauffeurs routiers, une situation qui devrait s’aggraver dans les années à venir. À moyen-long terme, le passage aux moteurs électriques et à des carrosseries plus légères pourrait entraîner une baisse de la demande d’acier et de métaux du secteur clé de l’automobile et avoir de graves répercussions sur la sidérurgie/métallurgie.

Les délais de paiements s’étendent en moyenne de 30 à 45 jours et nous n’avons pas constaté de changement du comportement de paiement des entreprises du secteur sidérurgique/métallurgique au cours des deux derniers mois. Le nombre de défaillances d’entreprises sidérurgiques/métallurgiques allemandes est resté faible et aucun changement majeur n’est attendu en 2018 ni en 2019.

Notre politique de couverture des entreprises sidérurgiques/métallurgiques allemandes est positive à neutre. Notre politique de couverture est généralement ouverte à l’égard du segment des producteurs d’acier; nous sommes neutres vis-à-vis de la métallurgie car les grossistes de taille petite et moyenne de ce segment présentent souvent une faible capitalisation et des marges serrées. Il en va de même pour la fabrication des métaux, en particulier pour les entreprises qui fournissent l’industrie automobile. Les entreprises ont souvent des difficultés à répercuter les hausses des prix des matières premières sur les équipementiers.

 

 

Parallèlement, les problèmes auxquels le secteur automobile est actuellement confronté, tels que le dieselgate et la procédure mondiale harmonisée d’homologation des véhicules légers (WLTP), pourraient affecter la rentabilité et la trésorerie des fournisseurs. Nous restons plus prudents s’agissant de couvrir les petits négociants en acier, en particulier ceux qui n’ont pas d’activité complémentaire (comme la préfabrication) et qui affichent des ratios de fonds propres et des marges faibles car ils sont souvent confrontés à une forte concurrence.

 

Nous sommes particulièrement attentifs aux informations financières récentes (bilans, états financiers intermédiaires, relevés bancaires, conditions de paiement, durée des contrats, volume des commandes, comportement de paiement). Considérant les défis mentionnés ci-dessus, des tensions majeures ne peuvent être exclues à moyen terme pour les sidérurgistes et métallurgistes allemands, d’autant que les ventes et les bénéfices de nombreuses entreprises de la chaîne de valeur ont diminué, parallèlement à une recrudescence des défauts de paiement et des faillites.   

 

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.