Rapport Pays Pérou 2019

Rapport pays

  • Peru
  • General economic

30 avr. 2019

La petite économie ouverte péruvienne dépend beaucoup des minéraux (cuivre, or, pétrole et gaz), qui représentent plus de 60% des exportations.

peru 2019 pic1 peru 2019 pic2 peru 2019 pic3

Situation politique

Les faiblesses institutionnelles et les conflits sociaux persistent

Le vice-président Martin Vizcarra est devenu président en mars 2018 après la démission du président sortant Pedro Kuczynski destinée à éviter une mise en accusation pour un scandale de conflit d’intérêts. Martin Vizcarra a lancé quelques initiatives de réforme afin d’améliorer les faiblesses institutionnelles persistantes et de lutter contre la corruption endémique. La plupart d’entre elles (réglementation du financement des partis politiques, révision du système de nomination des juges et des procureurs, interdiction de réélection immédiate des membres du Parlement) ont été approuvées par référendum en décembre 2018.

 

Malgré les remarquables progrès économiques réalisés ces dernières années, le pays est toujours confronté à des taux de pauvreté élevés et à une très grande inégalité des revenus, surtout entre les régions côtières et l’intérieur du pays. Des conflits sociaux menacent toujours d’éclater, surtout dans le secteur minier, qui est capital.

Situation économique

Forte croissance du PIB attendue en 2019 et 2020    

La petite économie ouverte péruvienne dépend beaucoup des minéraux (cuivre, or, pétrole et gaz), qui représentent plus de 60% des exportations. Le pays a conclu des accords commerciaux avec les États-Unis, l’UE et la Chine, entre autres marchés. Il est également membre de l’Alliance du Pacifique ainsi que du nouveau CPTPP et a récemment signé un nouvel accord de libre-échange avec l’Australie.

 

 

 

peru 2019 pic4

 

 

 

Les taux de croissance annuels du PIB en 2019 et 2020 devraient se situer autour de 4%, soutenus par la hausse des prix des produits de base et une forte demande intérieure. Des sociétés privées développent de nouvelles mines. Cela stimule les investissements du secteur privé. La consommation privée progresse sous l’effet de la hausse des revenus des ménages et de la confiance accrue des consommateurs. En 2019 et 2020, l’inflation devrait rester dans les limites du taux cible de 1% à 3% fixé par la Banque centrale.

Le gouvernement a de solides antécédents en matière d’élaboration de politiques prudentes et favorables aux entreprises. L’environnement commercial est en outre soutenu par un très bon degré de solvabilité, des institutions solides et un environnement extérieur sain.

 

 

 

peru 2019 pic5

 

 

 

Pour soutenir ses taux de croissance élevés, le gouvernement doit poursuivre les réformes structurelles, comme la réduction de la bureaucratie, le renforcement du système judiciaire, la réduction de la rigidité du marché du travail, et l’amélioration de l’infrastructure/éducation.

La situation des liquidités du Pérou est très forte, avec des réserves internationales s’élevant à 19 mois de couverture des importations, ce qui est plus que suffisant pour couvrir les besoins de financement externe. La solvabilité est maîtrisée et les déficits de la balance courante sont modérés. Les bons rapports des liquidités et de la solvabilité soutiennent la résistance du Pérou contre les chocs économiques externes.

Les principaux risques pour les perspectives économiques du Pérou sont un atterrissage brutal de l’économie chinoise et des troubles sociaux croissants dans le secteur minier, ce qui aurait un impact négatif sur le climat des investissements. Parallèlement, le secteur financier restreint, mais bien capitalisé et supervisé du Pérou est hautement dollarisé (c’est-à-dire que le dollar américain est préféré dans les grandes transactions et les épargnes), ce qui l’expose à de potentiels risques monétaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.