Baromètre des Pratiques de Paiement Allemagne 2016

Market Monitor

  • Germany
  • Agriculture,
  • Automotive/Transport,

14 avr. 2016

93.0% des répondants en Allemagne ont connu des retards de paiement d'acheteurs BtoB l'année dernière, malgré des conditions de paiement très strictes.

Principaux résultats de l'étude

Ventes à crédit

Les répondants à l'étude en Allemagne affichent une aversion assez forte concernant l'octroie de crédit à leurs acheteurs BtoB.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

B2B sales on credit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En moyenne, 28.9% de la valeur totale des ventes BtoB des répondants ont été effectuées dans les termes de crédit (moyenne pour l'Europe de l'Ouest : 41.2%). Cela ne diffère pas significativement des résultats observés l'année dernière, et cela est similaire aux résultats des répondants en Autriche, Suisse, Belgique et France. les répondants de ces pays ont annoncé une moyenne de plus ou moins 30%.

Les répondants allemands semblent être autant disposés à octroyer un crédit à leurs acheteurs BtoB domestiques qu'à leurs acheteurs BtoB étrangers.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fact box1 Germany 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

29.9% et 25.6% de la valeur totale des ventes BtoB domestiques et étrangères ont respectivement été effectuées dans les termes de crédit (moyennes de l'étude : 44.8% domestique et 37.7% étranger). Cela reflète une perception presque uniforme du risque afférent au paiement, résultant si bien du commerce BtoB domestique qu'à l'export.

Factures BtoB en retard de paiement (%)

Une moyenne de 40% de la valeur totale des factures BtoB émises par les répondants allemands  demeuraient impayées aà la date d'échéance. Ce résultat est dans la lignée de la moyenne de l'étude. L'année dernière, le volume de factures en retard de paiement n'a pas évolué. De plus, les retards provenaient autant des factures d'acheteurs domestiques que des acheteurs à l'export.

Le retard de paiement des factures (domestiques et étrangères) se reflète dans le Days Sales Outstanding (DSO) annoncé par les répondants allemands. Celui-ci atteint 33 jours en moyenne (3 jours de plus que l'année précédente), le second DSO le plus bas d'Europe de l'Ouest (après celui du Danemark), et est nettement en-dessous des 48 jours moyens d'Europe de l'Ouest.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Past due receivables

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela peut refléter une meilleure efficacité du recouvrement des factures impayées depuis longtemps, par rapport à la majorité des autres marchés d'Europe de l'Ouest. 63.8% des répondants en Allemagne (dans la lignée des taux de réponse en Europe de l'Ouest) n'attendent pas de changement, et un notable 25.8% s'attendent à une augmentation du DSO dans les 12 prochains mois.

Cela pourrait expliquer pourquoi plus de répondants allemands (13.4%) vs Europe de l'Ouest (11.9%) considèrent le recouvrement de factures impayées comme le plus grand challenge pour leur profitabilité en 2016.

Délais de paiement (nombre de jours moyen)

Les délais de paiement des acheteurs BtoB des répondants allemands sont les plus courts observés en Europe de l'Ouest. Ils sont de 20 jours en moyenne depuis la date de facturation, pour les acheteurs domestiques et étrangers (moyenne de l'étude : 31 jours). En comparaison avec l'année précédente, ces délais de paiement n'ont pas significativement varié. De façon similaire à l'Autriche, cela reflète une culture du paiement où le paiement rapide des factures possède une importance particulière.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Payment duration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malgré de strictes conditions de paiement, un pourcentage impressionnant de répondants allemands (93.0%) ont connu des retards de paiement de leurs clients BtoB l'année passée (vs 88.5% des répondants en Europe de l'Ouest). Depuis l'année dernière, les délais de paiement n'ont pas varié, les répondants allemands ont dû attendre en moyenne trois semaines après la date d'échéance des factures pour être payés.

 

Cela signifie que le délai de paiement des répondants en Allemagne est de 40 jours en moyenne de la date de facturation au paiement effectif de la facture BtoB (moyenne de l'étude : 53 jours).

Principaux facteurs de retards de paiement

La problématique de liquidité des acheteurs est la principale raison des retards de paiement BtoB domestiques et étrangers. Plus de répondants (45.6%) que l'année passée (39.5%) ont annoncé cette raison pour les retards de paiement à l'export. Les retards de paiement domestiques dûs à cette même raison, en revanche, étaient moins volumineux l'année dernière (50.5% des répondants vs 55.0% l'année dernière).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fact box2 Germany 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le retardement des paiements de factures comme aide financière est la deuxième raison la plus souvent citée par les répondants allemands (environ 30.0%) alors que ce taux a légèrement diminué par rapport à l'année dernière.

Du à cette tendance au retardement du paiement des factures, beaucoup de répondants allemands ont été contraints à retarder leurs propres paiements (presque 23.0% des répondants) et ont vu leurs revenus diminuer (20% des répondants). Ces résultats sont en ligne avec les taux d'Europe de l'Ouest.

Pour protéger leur profitabilité des défauts de paiement BtoB, 40.0% des répondants vérifierons plus systématiquement la solvabilité de leurs acheteurs dans les 12 prochains mois. Environ 35.0% d'entre eux tenterons d'améliorer la gestion de leur risque de crédit.

Créances irrécouvrables

La proportion de créances BtoB indiquée par les répondants en Allemagne comme irrécouvrables (0.8%) est nettement plus faible que les 1.3% de la moyenne d'Europe de l'Ouest.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Uncollectable B2B receivables

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les créances BtoB domestiques irrécouvrables proviennent majoritairement des secteurs de la chimie, de la construction, des biens de consommation durables et des services.

Pour la majorité des répondants en Allemagne (61.5% vs 59.3% en Europe de l'Ouest), les factures BtoB étaient principalement irrécouvrables suite à des faillites ou défaillances.

 

Pratiques de paiement des secteurs d'activité

Les répondants à l'enquête en Allemagne ont déclaré octroyer des conditions de crédit principalement aux acheteurs BtoB appartenant aux secterus des biens de consommation durables, de la chimie, de la construction, des services financiers, des machines, des métaux et des services. Nettement plus long que la moyenne du pays, les conditions de paiement sont allongées pour les acheteurs BtoB de l'industrie des machines (33 jours en moyenne depuis la date de facturation).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fact box3 Germany 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'industrie de la construction a généré une proportion de factures impayées au-dessus de la moyenne du pays. Selon la majorité des répondants (58%) cela est certainement dû à l'utilisation courante par cette industrie du retardement de paiement comme outil de gestion de leurs flux financiers. Le nombre de factures impayées est également plus elevé que la moyenne dans le secteur des machines, principalement dû à des liquidités disponibles insuffisantes (déclaré par 45% des répondants allemands).  

Environ 30% des répondants en Allemagne s'attendent à une légère détérioration des pratiques de paiement dans les prochains mois pour les secteurs de la chimie, de la construction et des métaux. Pas de changement majeur des pratiques de paiement attendu pour les autres industries.

 

 

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.