Baromètre des Pratiques de Paiement Suède 2016

Baromètre des Pratiques de Paiement

  • Sweden
  • Agriculture,
  • Automotive/Transport,

14 avr. 2016

1 répondant suédois sur 4 pense que les retards de paiement de clients à l'export ont pour cause des facteurs externes comme l'ineffiicacité du système bancaire.

Principaux résultats de l'étude

Ventes à crédit

Avec le Danemark (69%) et la Grèce (56%), la Suède est l'un des pays les plus enclin à octroyer des conditions de crédit, avec une moyenne 2016 de 56% des ventes BtoB effectuées à crédit.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

B2B sales on credit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce pourcentage est bien au-dessus de celui de l'Europe de l'Ouest (41%). Alors que le pourcentage moyen des ventes à crédit a augmenté en Suède ces dernières années (48% en 2015), la moyenne de l'Europe de l'Ouest reste inchangée.

En ligne avec les tendances de l'enquête (45% domestique et 38% étranger), les répondants suédois ont indiqué avoir une forte préférence de vendre à crédit à leurs clients BtoB domestiques (60%) plutôt qu'à leurs clients étrangers (51%).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fact box1 Sweden 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Factures BtoB en retard de paiement (%)

Avec une moyenne de 27%, les répondants en Suède ont subi moins de retards de paiement que leurs pairs en Europe de l'Ouest (40%).

Les factures BtoB impayées concernent plus souvent les clients étrangers des répondants suédois (30%) que les clients domestiques (24%); une tendance inversée pour l'Europe de l'Ouest.

Le Days Sales Outstanding (DSO) indiqué par les répondants de Suède est de 34 jours en moyenne et 2 jours plus court qu'en 2015. En ligne avec le DSO allemand (33) et danois (32), il est nettement en dessous de la moyenne de l'étude de 48 jours. Cela suppose que les répondants suédois sont parmi les plus efficaces pour le recouvrement des factures impayées. La majorité des répondants suédois (83%) n'attendent pas de changement du DSO sur les 12 prochains mois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Past due B2B receivables

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Suède est un pays fortement axé sur l'export. De fait, une part importante des répondants du pays (27%) considèrent la chute de la demande sur les produits et services comme leur principal challenge pour leur rentabilité en 2016. 22% des répondants ont exprimé leur préoccupation concernant le contrôle des coûts (moyenne Europe de l'Ouest : 23%).

Délais de paiement (nombre de jours moyen)

La Suède est l'un des pays mettant fortement l'accent sur le paiement rapide. Le délai de paiement moyen indiqué par les répondants suédois est 27 jours depuis la date de facturation, ce qui est en adéquation avec celui des Pays-Bas et sensiblement proche des 31 jours moyens de l'Europe de l'Ouest. En comparaison avec 2015, les délais de paiement en Suède sont identiques, reflétant "culture du paiement" marquée du pays.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Payment duration

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Principaux facteurs de retard de paiement

Comme leurs pairs en Europe de l'Ouest, les répondants suédois ont déclaré que la disponibilité insuffisante de fonds est la première cause des retards de paiement des acheteurs BtoB. 52.5% of des répondants en Suède ont cité cette cause pour les paiements domestiques également. Dans le même temps, le nombre de factures étrangères payées en retards suite à des problèmes de liquidités est constant par rapport au niveau 2015 (44%).

Le second facteur de retard de paiement en 2016 est que l'acheteur utilise les factures impayées pour obtenir des avantages financiers. En contraste avec les répondants d'Europe de l'Ouest, qui ont cité cette raison autant pour les retards de paiement domestiques qu'étrangers (environ 25%), plus de répondants suédois ont annoncé cette raison pour les retards étrangers (32%) que pour les retards de paiement domestiques (25%). Presque 25% des répondants suédois pensent que les paiements des clients étrangers ont été retardés à cause de facteurs externes comme l'inefficacité du système bancaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fact box2 Sweden 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La majorité des répondants suédois (61%) ont indiqué que sur les 12 derniers mois, les factures impayées n'ont pas eu d'impact significatif sur leur activité. Cependant, 16% ont déclaré que les factures impayées les ont conduit à retarder le paiement de leurs fournisseurs et 13% que cela a causé un défaut de paiement personnel. Pour une meilleure gestion de leurs créances clients, environ 26% des répondants suédois ont affirmé qu'ils allaient vérifier la solvabilité de leurs acheteurs et 22% vont surveiller leurs risques clients plus fréquement.

Créances irrécouvrables

Les répondants suédois ont indiqué que 1.0% de la valeur de leurs créances BtoB était irrécouvrable; ce pourcentage est en adéquation avec les 1.3% de la moyenne d'Europe de l'Ouest.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Uncollectable B2B receivables

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme en 2015, les créances domestiques BtoB irrécouvrables concernent le plus souvent les ventes du secteur de la construction et des biens de consommation durables.

62% des répondants suédois comparés aux 59% d'Europe de l'Ouest ont déclaré que les créances BtoB étaient principalement irrécouvrables suite à la faillite d'un acheteur. Pour 21% des répondants suédois, légèrement moins qu'en Europe de l'Ouest (29%), les créances BtoB étaient irrécouvrables suite à l'échec des tentatives de recouvrement.

 

Pratiques de paiement des secteurs d'activité

Les répondants à l'étude en Suède ont déclaré octroyer des conditions de paiement principalement aux acheteurs BtoB des secteurs de la construction, des biens de consommation durables et des services.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fact box3 Sweden 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les acheteurs BtoB du secteur des biens de consommation durables présentent le plus haut niveau de factures impayées.   

Pour les 12 prochains mois, environ 70% des répondants suédois n'attendent pas de détérioration significative des pratiques de paiement de leurs acheteurs BtoB. Dans le même temps, 20% s'attendent à une détériorationdes pratiques de paiement des acheteurs du secteurs des biens de consommation durables. 

 

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.