EURO 2016 : Espagne vs République Tchèque

Industry Match-up Reports

  • Czech Republic,
  • Spain
  • Chemicals/Pharma

06 juin 2016

Le secteur de la chimie espagnol montre de solides performances, alors que la concurrence est forte pour les entreprises tchèques de la chimie.

Championnat Européen de Football 2016

Terrain sectoriel : industrie de la chimie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Squad performance Spain versus Czech Republic

 

 

 

 

 

Espagne : une solide performance

La demande dans le secteur de la chimie espagnol est solide, avec un chiffre d'affaires en croissance de 3% en 2015, à 56.4 milliards d'Euro, boosté par la croissance de la demande domestique, les prix du pétrole faibles et le dynamisme de l'export.

La rentabilité des entreprises a globalement augmenté au cours des 12 derniers mois grâce à des prix plus bas de différents produits pétrochimiques. Dans les prochains mois, les profits ne devraient pas varier avec la stabilisation de l'évolution du prix du pétrole.

En général, l'accès de l'industrie au financement bancaire s'est amélioré ces dernières années, concernant le financement court terme et long terme.

Czech Republic: competition is high in the market

Overall the Czech chemicals industry registers increasing demand, but this effect is somehow offset due to a decrease in producers’ prices, leading to a decrease in nominal revenues. Businesses with higher fixed costs are not always able to transfer these to market prices. After increasing profit margins in 2015 profitability of chemicals businesses is expected to level off in H1 of 2016.

Demand for petrochemical business is increasing due to the overall good economic performance in the Czech Republic. Performance of agribusiness-related chemicals  segments and pharmaceuticals has been stable, while the rubber and plastics subsectors are benefitting from demand from the automotive industry. Competition is high on both the domestic and international markets.

Financing requirements and gearing are both high in the industry. Chemical producing companies are forced to carry high fixed assets, which are quite often financed with bank loans. The current low interest rates provide some relief to those companies.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

football icon

 

 

 

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.