Europe de l'Est : la région affronte l'année 2021

Baromètre des Pratiques de Paiement

  • Bulgaria,
  • Czech Republic,
  • Hungary,
  • Poland,
  • Romania,
  • Slovakia,
  • Turkey
  • Agriculture,
  • Chemicals/Pharma,
  • Consumer Durables,
  • Electronics/ICT,
  • Food,
  • Services

25 nov. 2020

Comme les entreprises du monde entier, l'industrie en Europe de l'Est a elle aussi été frappée par une pandémie. La région, cependant, est confrontée à 2021, meurtrie mais optimiste.

Introduction

Alors que COVID-19 se répandait rapidement dans le monde entier, il a causé des ravages dans les économies émergentes et développées. Les gouvernementsont tenté de contenir le virus par différentes mesures de confinement, toutefois les entreprises du monde entier ont subi une réduction de la consommation et des chocs au niveau de l'offre. À bien des égards, l'Europe de l'Est reflète l'expérience vécue par les pays du monde entier, certains pays ayant mieux résisté que d'autres à la tempête économique provoquée par la pandémie.

L'enquête est également tournée vers l'avenir, et une proportion importante d'entreprises ont exprimé leur optimisme et leur espoir pour l'année à venir. Cela étant exprimé particulèrement par les entreprises parlant de leur économie nationale.

Principaux éléments du rapport

  • 45 % de la valeur totale des factures B2B émises en Europe de l'Est sont restées impayées à la date d'échéance. Ce chiffre est à comparer aux 24 % de l'année dernière et représente une augmentation moyenne de 88 %.
  • La recrudescence des retards de paiement a entraîné une moyenne de 103 jours de délai de paiement en Europe de l'Est.
  • 59 % des entreprises interrogées en Europe de l'Est ont déclaré qu'une baisse des ventes entraînait un grave manque à gagner
  • 51% ont fait état de manque de liquidités et ont cité "l'augmentation soudaine" de leurs coûts de crédit management pour recouvrer les factures en retard de paiement
  • Pour ce qui est des mois à venir et au-delà, la majorité des personnes interrogées dans le cadre de notre enquête en Europe de l'Est ont déclaré qu'elles pensaient que leur économie nationale allait s'améliorer
  • Les entreprises de la région étaient légèrement plus pessimistes quant aux perspectives de l'économie mondiale, tandis que l'opinion régionale sur les perspectives du commerce international en 2021 était plus optimiste que pessimiste

Vous souhaitez en savoir plus ?

Pour un aperçu complet des Pratiques de Paiement des entreprises en Europe orientale pendant la pandémie COVID-19 et la récession mondiale, vous pouvez télécharger le rapport complet pour l'Europe orientale, l'Europe occidentale et la France, étudiant également l'impact économique de la pandémie sur les secteurs suivants:

  • Agroalimentaire
  • Produits chimiques
  • Métaux d'acier
  • TIC/électronique

Les résultats de l'enquête sur le comportement de paiement des entreprises par pays (et d'autres secteurs, notamment la construction, les biens de consommation durables, les machines, les transports, les services et les matériaux de construction) peuvent être trouvés dans les rapports présentant les résultats des principaux pays d'Europe de l'Est ci-dessous:

Tout le contenu de cette page est soumis à notre clause de non-responsabilité, disponible ici.

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.