Market Monitor Construction Pays-Bas 2019

Market Monitor

  • Netherlands
  • Construction

21 févr. 2019

Les perspectives de croissance pour 2019 demeurent généralement favorables, avec une croissance prévue de 5% pour la construction résidentielle.

 

 

 

 

 

  • Le secteur de la construction a poursuivi sa croissance en 2018, en concordance avec la performance économique globale des Pays-Bas. La valeur ajoutée brute de la construction a augmenté de plus de 5% d’une année sur l’autre. Au troisième trimestre de 2018, les ventes dans le secteur de la construction civile et utilitaire ont augmenté de plus de 11%, tandis que les ventes liées aux infrastructures ont augmenté de plus de 6%.
  • Fin 2018, environ 174 000 entreprises de construction ont été enregistrées aux Pays-Bas, dont 148 000 entreprises unipersonnelles et 26 000 entreprises employant entre 2 et 250 personnes. Seuls 55 acteurs du secteur sont plus grands et emploient plus de 250 personnes. Bien que la concurrence soit rude sur le marché néerlandais de la construction, il n’y a pas eu de guerre des prix pour l’instant.
  • Après avoir enregistré une augmentation en 2017, les marges bénéficiaires des entreprises de construction ont diminué en 2018, principalement en raison de la hausse des coûts de la main-d’œuvre et des matériaux. Ce sont surtout les moyennes et grandes entreprises de construction qui ont eu du mal à répercuter sur les clients finaux l’augmentation des dépenses en salaires et en matériaux/marchandises en raison des accords à prix fixe. Selon CBS, la rentabilité a diminué de 10% au quatrième trimestre de 2018 dans le secteur du bâtiment. Afin de maintenir et d’augmenter les marges bénéficiaires, les entreprises essaient d’améliorer leurs pratiques de travail et de rémunération (par exemple, des procédures d’appel d’offres plus strictes et une construction résidentielle plus standardisée).
  • Le délai de paiement dans le secteur est de 60 à 90 jours en moyenne. Après une forte augmentation suite à la crise de 2009, une diminution des impayés et des insolvabilités a été enregistrée entre 2015 et 2017. Cela dit, le nombre de notifications de non-paiement et de faillites a légèrement augmenté au cours des six derniers mois, et les faillites d’entreprises devraient encore augmenter au premier semestre 2019, quoique de façon modeste. Les moyennes entreprises de construction pourraient être les plus touchées, car elles font face à des problèmes de rentabilité en raison des coûts élevés de la main-d’œuvre (pénurie de main-d’œuvre qualifiée) et de la hausse des prix des produits de base.
  • Les perspectives de croissance pour 2019 demeurent généralement favorables, avec une croissance prévue de 5% pour la construction résidentielle. On s’attend à ce que la construction liée à l’infrastructure bénéficie du renforcement des projets gouvernementaux au cours des deux prochaines années. Par conséquent, notre politique de couverture demeure souple pour tous les principaux sous-secteurs (construction résidentielle, construction commerciale et construction publique) ainsi que pour les matériaux de construction.
  • Toutefois, les perspectives de croissance à court terme restent en deçà de leur potentiel, entravées par un retard dans l’approbation des permis de construire, car les autorités publiques chargées de la construction manquent encore de ressources et de personnel pour faire face aux demandes accrues de procédures d’autorisation. Cela pourrait entraîner des problèmes de capacité pour certaines entreprises de construction néerlandaises.
  • Lors de l’évaluation de la solvabilité d’un acheteur, nous avons besoin d’informations financières à jour, ainsi que des détails sur son carnet de commandes et son expérience de paiement pour 2018. En outre, nous recherchons des détails sur le financement d’une entreprise (engagements/titres), les dates d’échéance des emprunts bancaires et examinons les travaux en cours et la situation du fonds de roulement.

 

 

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.