Market Monitor TIC USA 2019

Market Monitor

  • USA
  • Electronics/ICT

18 juin 2019

En dépit des taux de croissance élevés dans de nombreux segments TIC, la forte concurrence continue d’entraîner des stratégies de réduction des prix et une compression des marges.

  • Les répercussions du litige commercial sino-américain sont encore incertaines
  • Le nombre de faillites ne devrait pas chuter en 2018
  • Les paiements sont généralement exécutés dans un délai oscillant entre 30 et 90 jours

 

usa ict 2019 pic1

 

En 2018, le marché TIC américain a affiché une croissance économique robuste et une nouvelle augmentation de la consommation privée, aidée une fois de plus par la croissance des salaires et les créations d’emploi, et cette tendance positive devrait se poursuivre au cours des prochains mois.

 

Selon la Consumer Technology Association (CTA), le chiffre d’affaires du commerce de détail du secteur américain des technologies grand public a augmenté de 6% sur une base annuelle en 2018, pour atteindre le chiffre record de 377 milliards de dollars, et une nouvelle hausse de 5,5% est prévue en 2019. En 2019, la croissance du segment des smartphones ralentira quelque peu, avec une hausse prévue du chiffre d’affaires de 2% et de 1% des volumes unitaires. Cela dit, l’introduction prévue du smartphone 5G stimulera l’augmentation de la demande. Les enceintes intelligentes, la maison intelligente, les montres intelligentes et les drones devraient voir leur chiffre d’affaires augmenter respectivement de 7%, 17%, 19% et 4%.

 

usa ict 2019 pic2

 

Les services de streaming affichaient les taux de croissance les plus élevés en 2018, avec une hausse de 25% sur une base annuelle. Les États-Unis demeurent le plus grand marché mondial pour le contenu, l’accès et la technologie multimédia, mais avec une concentration accrue sur les services d’abonnement et réduite sur les achats à l’unité qui ont stimulé les dépenses des consommateurs pendant des décennies.

En dépit des taux de croissance élevés dans de nombreux segments TIC, la forte concurrence continue d’entraîner des stratégies de réduction des prix et une compression des marges, tant pour les distributeurs que pour les détaillants. La concurrence reste vive et les marges restent sous pression constante. Tout gain de marge devrait provenir de nouvelles gammes de produits ou d’une plus grande part des ventes de services, qui ont tendance à dégager des marges plus élevées. Les marges des fabricants sont affectées par la pénétration déjà élevée du marché des catégories de produits matures et le besoin d’innovation qui en découle, ce qui entraîne des coûts de R&D plus élevés.

 

usa ict 2019 pic3

 

Le comportement de paiement dans le secteur TIC américain s’est légèrement amélioré au cours des 12 derniers mois. Les paiements dans le secteur sont généralement exécutés dans des délais oscillants entre 30 et 90 jours, mais dans certains cas, ils peuvent même être réalisés à 120 jours. Les retards de paiement éventuels sont généralement liés à des différends sur le prix des produits ou à d’autres questions, plutôt qu’à des problèmes de

liquidité. Les fabricants proposent souvent une protection des prix ou des rabais sur les produits afin d’écouler leurs stocks et jouir d’un temps d’avance sur l’innovation rapide de la technologie constatée sur le marché. Cela peut engendrer des litiges et, in fine, une augmentation des défauts de paiement jusqu’à ce que les problèmes puissent être résolus. Aucune faillite majeure n’a été constatée dans le secteur en 2018. Les faillites devraient se stabiliser et ne pas afficher un recul substantiel en 2019, compte tenu du niveau élevé de concurrence, des nombreuses créations d’entreprises et des cycles toujours plus courts des produits.

 

usa ict 2019 pic4

 

À ce jour, les répercussions de l’escalade actuelle dans le litige commercial opposant les États-Unis et la Chine sont encore incertaines. Les produits liés aux TIC sont encore largement exclus des importations chinoises s’élevant à un montant de 200 milliards de dollars US et sur lesquelles l’administration américaine a relevé récemment les droits de douane de 10% à 25%. Pour la plupart des entreprises américaines touchées, l’impact à court terme des restrictions imposées aux relations commerciales avec Huawei semble être limité (Washington a ajouté Huawei à une liste d’entreprises avec lesquelles les entreprises américaines ne peuvent pas commercer sans une licence gouvernementale). Il est prévu que les principaux fournisseurs américains de semi-conducteurs, de puces et de processeurs de Huawei seront en mesure de céder des ventes à l’heure actuelle, ce qui réduira la vente de Huawei à court terme au minimum. Cela dit, toute mesure visant à imposer des droits de douane sur la quasi-totalité des importations chinoises restantes (s’élevant approximativement à 300 milliards de dollars US) et toute mesure de rétorsion de la Chine affecteraient certainement les TIC. Par crainte d’une telle décision, de nombreuses entreprises ont déjà commencé à stocker ou à importer les marchandises nécessaires à partir d’autres marchés asiatiques.

 

Une guerre commerciale à grande échelle entre les États-Unis et la Chine entraînerait certainement une hausse des prix finaux d’une gamme de produits électroniques grand public et de composants TIC. Les détaillants américains du secteur devraient pouvoir absorber certains coûts dans une certaine mesure et répercuter partiellement les hausses de prix sur les consommateurs, mais cette stratégie a ses limites en raison de la concurrence féroce régnant sur le marché. Dès lors, il n’est pas exclu que les marges des détaillants diminuent.

 

Certaines entreprises du secteur peuvent transférer la production de la Chine vers d’autres pays, réduisant ainsi la facture finale pour les consommateurs américains. Les entreprises possédant des chaînes d’approvisionnement complexes, principalement dans les secteurs de haute technologie, peuvent modifier le mode de facturation de leurs coûts internes aux filiales afin de réduire leur facture des droits de douane. Toutefois, les chaînes d’approvisionnement TIC en souffriraient, car les produits TIC assemblés en Chine et exportés vers les États-Unis dépendent fortement des composants fabriqués aux États-Unis (semi-conducteurs, logiciels et autres articles). Dès lors, un impact négatif potentiel est également constaté, principalement pour l’approvisionnement en composants.

 

En dépit de l’incertitude relative aux droits de douane, notre politique de couverture demeure prudemment ouverte pour le moment, en mettant l’accent sur des sous-secteurs favorables comme les téléphones intelligents, les produits des technologies de la santé, les services de diffusion en continu ou par abonnement et d’autres technologies émergentes, principalement les dispositifs intelligents ou connectés, tout en étant plus prudents avec des sous-secteurs défavorables ou en déclin comme les PC et les semi-conducteurs.

 

 

 

 

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.