Le découplage des économies affecte l'Asie

Etude économique

  • China,
  • India,
  • Indonesia,
  • Malaysia,
  • Philippines,
  • South Korea,
  • Thailand,
  • Vietnam
  • General economic

09 déc. 2020

L'Asie a relativement bien fait face à la pandémie de Covid-19 et une reprise économique est attendue en 2021, bien que le commerce dans la région soit confronté à plusieurs défis

Points clés

  • La reprise économique a commencé dans la plupart des pays asiatiques, la croissance prévue étant la plus forte au Vietnam et en Chine. L'Inde a la position de départ la plus faible.
  • La Thaïlande, la Malaisie et la Chine ont soutenu leurs économies par des mesures de relance budgétaires plus importantes que les autres pays de la région. Toutefois, les autorités chinoises vont maintenant diminuer leurs mesures d’aide, afin d’éviter une nouvelle augmentation de l'effet de levier macroéconomique.
  • Le nouveau plan quinquennal signifie que la Chine se concentrera encore plus qu'auparavant sur la croissance intérieure, tirée par les consommateurs, et moins sur les exportations. Malgré le pilier extérieur de la stratégie de "double circulation", l'objectif de la Chine d'être moins dépendante des technologies étrangères et mieux équipée pour faire face aux chocs extérieurs, renforcera la tendance internationale au découplage des économies.
  • Avec une nouvelle administration, les États-Unis maintiendront une approche ferme à l'égard de la Chine, bien que plus prévisible et moins conflictuelle. En collaborant avec l'UE, le Japon et d'autres alliés, l'administration Biden - en évitant l'attitude conflictuelle de l'administration Trump - réussira probablement mieux à persuader la Chine d'introduire des changements dans le domaine du commerce, de la concurrence et d'autres domaines pertinents.
  • Les chaînes d'approvisionnement régionales se modifient en raison de l'augmentation des coûts salariaux en Chine et de l'évolution des politiques commerciales. Le Covid-19 va probablement accélérer ce processus, car la dépendance à l'égard d'un seul pays s'est révélée problématique. Sur la base de l'attractivité relative, le Vietnam, la Malaisie et Singapour se distinguent comme les pays les mieux placés, mais dans des secteurs différents.
Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.