Market Monitor Métallurgie Brésil 2016

Market Monitor

  • Brazil
  • Metals,
  • Steel

29 sept. 2016

Le secteur sidérurgique-métallurgique est durement touché par la détérioration du contexte économique brésilien et les taux d’intérêt, l’inflation et la volatilité du taux de change restent élevés.

  • Le secteur sidérurgique-métallurgique est durement touché par la récession économique (le PIB brésilien devrait se contracter de 3,4% en 2016, après avoir reculé de 3,8% en 2015). Le contexte économique brésilien s’est détérioré et les taux d’intérêt, l’inflation et la volatilité du taux de change restent élevés.

 

  • Sur le marché domestique, l’acier et les métaux souffrent notamment d’un déclin massif des investissements publics et privés, surtout dans les secteurs pétrolier/gazier et de la construction qui sont leurs principaux acheteurs. Parallèlement, les exportations sont freinées par les surcapacités sidérurgiques mondiales et le manque de compétitivité de nombreuses entreprises brésiliennes, même avec une monnaie dépréciée.

 

  • Le secteur dépend fortement du financement bancaire et beaucoup d’entreprises sont très endettées. La gestion de ces dettes devient de plus en plus lourde à cause des taux d’intérêt élevés mais aussi du fait que les banques sont réticentes à accorder de nouveaux prêts.

 

  • Outre la demande, les marges de rentabilité se sont détériorées au cours des 12 derniers mois et devraient continuer à décliner encore pendant les six prochains mois. De nombreuses entreprises doivent accepter des marges plus faibles pour maintenir leur volume de ventes.

 

  • Le comportement de paiement dans le secteur des machines est assez mauvais; les cas de non-paiement ont augmenté en 2015 et au premier semestre 2016, une tendance négative qui devrait se poursuivre au cours des six prochains mois. En raison de l’assèchement du crédit provoqué par la hausse des taux d’intérêt, de nombreuses entreprises allongent leurs conditions de paiement. Les faillites de manufactures de machines ont également augmenté, et il faut s’attendre à une hausse des défaillances d’entreprises dans les prochains mois.

 

  • Considérant l’augmentation des demandes d’indemnisation, la dégradation des performances des entreprises et l’accroissement du risque crédit, notre politique de couverture est actuellement restrictive pour tous les sous-secteurs de la sidérurgie et de la métallurgie.
Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.