Comment devenir plus agile dans la gestion des risques?

Les entreprises qui réussissent le mieux sont celles qui sont agiles dans la gestion des risques.

Christophe Cataldo, Directeur des Risques Europe du Sud chez Atradius, nous explique comment une entreprise peut devenir plus «riskagile ».

 

En quoi l’agilité dans la gestion des risques est clé pour réussir à l’international ?
En partant à la conquête de nouveaux marchés, l’entreprise s’expose nécessairement à des risques divers : politiques, économiques, fluctuation des devises, impayés… L’agilité, si elle ne permet pas d’éviter les risques à 100 %, peut aider à les anticiper pour mieux les maîtriser et rebondir le cas échéant.

 

Dans le monde, un dépôt de bilan sur quatre est dû à un impayé. Comment une PME peut-elle devenir plus risk agile dans la gestion du poste clients ?
Pour une PME, l’agilité se traduit par sa capacité à déléguer cette gestion des risques aux bons professionnels. L’entreprise fait alors appel à un spécialiste qui a les ressources et l’expertise nécessaires pour analyser les risques sectoriels, politiques, macro ou micro-économiques. Mais cette démarche est forcément collaborative car pour un assureur-crédit, il est plus aisé d’anticiper un risque de défaillance lorsque l’entreprise a une relation forte avec son client.

 

Prenons par exemple l’Italie. Comment une entreprise peut-elle maîtriser les risques clients ?
La législation italienne favorise les débiteurs, ce qui conduit à des abus : les retards de paiement s’élèvent en moyenneà63jours !Il faut avant tout s’adapter au marché local vers lequel on exporte car les retards de paiement et les taux de défaillance varient du simple au triple du Nord au Sud.

 

Tout cela implique une connaissance pointue des secteurs d’activité, des différents marchés... Comment une entreprise peut-elle facilement avoir accès à ces informations ?
Elle doit se faire accompagner par un acteur mondial. Une PME n’a pas les moyens d’être à plein temps sur tous les fronts. D’autant qu’à l’international le risque client requiert la prise en compte de facteurs complexes : l’évaluation du risque pays, du risque sectoriel, le cadre juridique et les usages locaux… Bref, pour être agile, il faut être partout. C’est pourquoi il est utile de se faire accompagner dans la durée par un expert implanté mondialement. C’est un élément-clé de la risk agility des PME.

 

Contenu associé

PME, ETI : des opportunités à l'international

L'international, puissant levier de croissance, ne doit pas faire peur aux PME françaises. C'est en tout cas l'avis d'Yves Poinsot, Directeur Général d'Atradius France.

DIRIGEANTS - ACTIONNAIRES : Les pièges à éviter pour pérenniser votre entreprise

Table ronde Option Finance avec Brahim Guettiche, Manager Risk Services chez Atradius France - 18 Janvier 2016

Journée Crédit AFDCC 2016

Le 18 Novembre 2016, Brahim GUETTICHE a participé à la Journée Crédit AFDCC au Pavillon Dauphine.

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.