Market Monitor Construction Pays-Bas 2020

Market Monitor

  • Netherlands
  • Construction

10 mars 2020

L’augmentation exceptionnellement élevée de plus de 10 % observée au premier trimestre 2019 n’a pas pu être égalée pendant le reste de l’année.

Le secteur de la construction aux Pays-Bas représente environ 70 milliards d’euros et 4,5 % du PIB. Le nombre d’entreprises de construction et d’entreprises liées à la construction a augmenté de 8 % en 2019, pour atteindre 216 000. Sur ce nombre, environ 160 000 entreprises étaient des entreprises unipersonnelles ou n’employaient qu’un seul ETP, tandis que seules 70 entreprises emploient plus de 250 personnes.

 

Market Monitor Construction Netherlands 2020 overview

Market Monitor Construction Netherlands 2020 overview

La production dans le secteur de la construction a continué à augmenter d’environ 5 % en 2019. Toutefois, l’augmentation exceptionnellement élevée de plus de 10 % observée au premier trimestre 2019 n’a pas pu être égalée pendant le reste de l’année. En 2020, la production dans le secteur de la construction ne devrait augmenter que de 0,5 %.

Retard de 18 000 projets de construction en raison de problèmes environnementaux

Les principales raisons de cette baisse de croissance sont un ralentissement général de l’économie néerlandaise, des problèmes de capacité (goulets d’étranglement au niveau du personnel et des permis de bâtir) et des questions environnementales : en mai 2019, la plus haute juridiction du pays a jugé que la manière dont les constructeurs (et les agriculteurs) néerlandais traitaient les émissions d’azote était contraire à la législation européenne. En conséquence, 18 000 projets de construction d’une valeur d’environ 14 milliards d’euros ont été retardés. En outre, de nouvelles règles concernant les substances per- et polyfluoroalkyles (PFAS) dans le sol ont conduit à l’arrêt d’environ 70 % des projets de construction impliquant l’élimination des salissures.

Si 2019 a été une assez bonne année pour la construction résidentielle, les portefeuilles de commandes pour 2020 ont diminué, principalement en raison d’une baisse des permis (en octobre 2019, ils avaient baissé de 33 % par rapport à l’année précédente). Les sociétés de logement construisent moins et les projets sont reportés en raison des problèmes environnementaux. La pénurie de nouveaux sites de construction est également un problème, principalement dans la Randstad.

La demande d’immeubles commerciaux et de bureaux a augmenté en 2019, mais à la fin de cette même année, le carnet de commandes est passé de 10,7 à 9,4 mois. La construction d’infrastructures publiques est le segment le plus sévèrement touché par la question des PFAS et de l’azote. En 2020, la production dans ce sous-secteur devrait diminuer de 3,5 %.

Les marges bénéficiaires des entreprises de construction ont été stables au cours des douze derniers mois, mais, en raison des défis actuels, une détérioration est attendue en 2020. Cela dit, le comportement de paiement dans le secteur est toujours à un niveau acceptable et aucune augmentation majeure des délais de paiement n’est prévue en 2020. Le délai de paiement moyen dans le secteur est de 60-90 jours. Les défaillances dans le secteur de la construction (à l’exclusion des entreprises unipersonnelles) ont légèrement diminué, passant de 306 cas en 2018 à 291 cas en 2019).

 

Market Monitor Construction Netherlands 2020 sector growth

Market Monitor Construction Netherlands 2020 sector growth

Les perspectives à moyen terme restent modérément optimistes

Même si l’activité de construction sera beaucoup plus faible en 2020 que les années précédentes, les perspectives à moyen terme sont encore modérément optimistes, car le déclin actuel n’est pas le résultat d’un manque de demande structurelle. Nous prévoyons que la croissance reprendra dès que les problèmes de capacité ainsi que les problèmes d’azote et de PFAS auront été résolus. À moyen et long terme, il faut davantage de logements et les infrastructures doivent être entretenues et améliorées.

Notre position de souscription reste positive à neutre pour le moment. Nous essayons en particulier d’identifier et de surveiller les entreprises de construction individuelles qui pourraient souffrir du déclin actuel causé par les problèmes liés à l’azote et aux PFAS. Bien que nous ne prévoyions pas une augmentation substantielle des faillites d’entreprises de construction en 2020, il ne peut être exclu que les petits acteurs, en particulier les entreprises individuelles, soient affectés à un point tel qu’il pourrait s’avérer trop difficile de survivre à un contrecoup temporaire.

 

Market Monitor Construction Netherlands 2020 strengths & weaknesses

Market Monitor Construction Netherlands 2020 strengths & weaknesses

Market Monitor Construction Netherlands 2020 performance forecast

Market Monitor Construction Netherlands 2020 performance forecast

 

Documents associés

Avertissement

Les informations figurant sur ce site sont uniquement fournies à titre indicatif et ne doivent pas être utilisées à d’autres fins que celles mentionnées. Nous vous remercions de bien vouloir vous reporter aux réglementations et accords en vigueur. Aucunes informations ne peuvent être considérées comme créant un droit, une obligation ou engageant la responsabilité d’Atradius y compris pour juger de la moralité d’un ou de plusieurs acheteurs. Si Atradius juge de la moralité d’un acheteur, elle le fait pour le compte de son arbitrage et en aucun cas au bénéfice de ses assurés ou toute autre personne. En aucun cas, Atradius, ses partenaires ou sociétés apparentées, agents ou employés, ne pourront être tenus responsables envers les lecteurs ou toute autre personne pour toute décision ou mesure prise sur la foi des informations contenues dans cette carte, ou pour tous dommages indirects, particuliers ou similaires, même si ces personnes ont été avisées de l’éventualité de tels préjudices.